24 heures à Essaouira

Bercée par les vagues de l’Atlantique, Essaouira est une petite ville tranquille mais loin d’être ennuyeuse. Que ce soit dans sa médina ou dans son port, l’activité bat son plein à toute heure de la journée. Une journée est suffisante pour un premier aperçu d’Essaouira même si elle mériterait que l’on s’y attarde plus longtemps.

24 heures et non une journée

Pour être plus précis, ce n’est pas une journée mais plutôt 24 heures que nous sommes restés à Essaouira, pour une première découverte. En effet, si certains affirment qu’il est possible de s’y rendre en excursion à la journée depuis Marrakech, nous avons plutôt tendance à penser qu’il vaut mieux y rester la nuit. Et pour cause, le trajet entre Essaouira et Marrakech dure tout de même près de 3 heures, ce qui laisse au final que (trop) peu de temps sur place. Loger à Essaouira laisse donc le temps de s’imprégner plus entièrement de la ville et 24 heures sont parfaites pour découvrir l’essentiel de la cité portuaire.

Essaouira

Les remparts d’Essaouira

Essaouira est avant tout célèbre pour ses remparts. C’est la première image qui vient généralement à l’esprit lorsque l’on évoque son nom. Construite face à l’océan, la sqala de la Kasbah est la principale muraille défensive d’Essaouira. Des canons s’y alignent sur une longueur de 200 mètres au niveau supérieur. En s’y baladant, on s’aperçoit que la ressemblance avec Saint-Malo est flagrante. Au niveau inférieur, des boutiques artisanales ont pris place dans les anciens espaces de stockage. Beaucoup vendent des objets artisanaux en bois de thuya.

Le port d’Essaouira

Protégé par la sqala du port, le port d’Essaouira vaut absolument la découverte. Outre les odeurs (tenaces), le port grouille d’animation. Entre vente à l’étal des poissons, gargotes pour les plus gourmands ou pêcheurs réparant leurs filets, le dépaysement est total. Les plus gros chalutiers y cohabitent avec les petites barques bleues typiques d’Essaouira.

Essaouira

L’animation du port est aussi visible depuis la sqala du port. Avec pour vocation initiale la protection du port, aujourd’hui sa destinée est devenue touristique (entrée payante). Il faut dire qu’en plus de pouvoir y contempler la vie du port, la sqala du port offre l’une des plus belles vues sur la médina d’Essaouira et ses remparts.

Essaouira

A l’Est du port d’Essaouira se tient la place Moulay Hassan qui fait la jonction entre d’une part le port et d’autre part la médina et la plage. C’est au coin de cette place que l’on peut s’attabler à l’une de la vingtaine d’échoppes pour y manger du poisson frais. La place dispose également de bancs, idéaux pour une pause gourmande après s’être ravitallé à la pâtisserie Driss.

Essaouira

La médina

La médina d’Essaouira, formée historiquement de plusieurs quartiers, invite à une agréable balade au cœur de la vieille ville. Outre les nombreuses portes qui caractérisent la médina d’Essaouira, les souks recèlent de nombreux produits artisanaux. Généralement, les produits proposés sont moins chers que dans les grandes villes comme Agadir ou encore Marrakech et l’ambiance est plus détendue. Lors de nos flâneries dans la médina d’Essaouira, nous sommes tombés par hasard sur un commerçant fort sympathique. Situé Souk Laghzal 221, dans l’un des coins de la cour, le magasin « Chez Makki » propose surtout un bel ensemble de poteries et d’épices. Son gérant, très aimable, explique avec conviction, mais sans aucune pression d’achat, les différentes épices, comment reconnaitre la vraie huile d’argan ou encore les différences entre les tagines décoratifs ou à cuire. Ce n’est qu’en quittant son échoppe que nous nous sommes aperçus qu’il est repris dans plusieurs guides de voyage.

Essaouira

La plage

Contrairement à la première idée que l’on se fait d’Essaouira, la ville portuaire bénéficie d’une très belle plage s’étirant sur environ 6 kilomètres. Invitant certes davantage à la promenade qu’au bronzage, nous avons tout de même apprécié nous y poser quelque peu après l’avoir parcourue à pied.

Essaouira

Au final, Essaouira est une petite ville faite de contrastes. Contrastes que l’on retrouve surtout au niveau de l’ambiance très différente entre les divers quartiers/points d’intérêts d’Essaouira. Ainsi, à l’animation de sa médina et l’activité incessante du port viennent contraster la quiétude de ses remparts et la douceur d’une balade sur sa plage.

Transport vers Essaouira

En voiture

Le temps de trajet entre Marrakech et Essaouira s’élève à 2h30 – 3h00. En excellent état, la route combine autoroute (payante) et voie express. En chemin, on peut admirer la créativité des marocains pour récolter quelques pièces en s’arrêtant au bord de la route pour prendre en photo des arganiers sur lesquels se tiennent des chèvres sur les branches. Surtout, si l’on souhaite ramener un tagine, il faut s’arrêter à une petite échoppe bordant la route. Au centre d’un petit village entre Marrakech et Essaouira, nous avons ainsi trouvé notre tagine de 4 personnes, au couvercle superbement décoré, pour seulement 40 dirhams.

A Essaouira, il est possible de stationner sa voiture sur la place Bab Marrakech (entre 20-30 dirhams / nuit).

En bus

Plusieurs compagnies de bus assurent la liaison entre Essaouira et Marrakech. La plus réputée d’entre elles est Supratours qui offre 6 voyages par jour avec un premier départ à 8h30 depuis Marrakech vers Essaouira et un dernier retour à 18h00 en direction de Marrakech. La durée de trajet est de 3 heures. Ligne fortement fréquentée, il vaut mieux réserver son billet (80 dirhams).

Close