Roadtrip de 3 semaines dans l’Ouest Américain

Lors notre premier voyage aux Etats-Unis, nous avions choisi d’explorer durant environ trois semaines l’Ouest du pays. Au programme de nos envies : découvrir les villes de San Francisco, Los Angeles ou encore Las Vegas. Mais aussi (et surtout), partir à la conquête de quelques-uns des plus beaux parcs nationaux américains. Les Etats-Unis est un pays qui se visite très facilement. Néanmoins, compte-tenu des distances très importantes entre les différentes étapes, il vaut mieux planifier un minimum son itinéraire. Voici notre itinéraire de 3 semaines dans l’Ouest Américain et le nombre de jours de visite que nous avons consacré à chacune de nos étapes.

Itinéraire

J 1 : vol Bruxelles – San Francisco

J 2 : San Francisco

J 3 : San Francisco

J4 : San Francisco

J 5 : (trajet vers Yosemite NP) – Yosemite NP

J 6 : Yosemite NP

J7 : Yosemite NP – (trajet vers Death Valley NP)

J8 : Traversée de Death Valley NP – (trajet jusque Las Vegas)

J9 : Las Vegas – (trajet vers Zion NP)

J10 : Zion NP – (trajet vers Bryce Canyon)

J11 : Bryce Canyon

J12 : (trajet vers Page) – Page

J13 : Page – (trajet vers Monument Valley) – Monument Valley

J14 : (trajet vers Grand Canyon NP) – Grand Canyon NP

J15 : Grand Canyon NP

J16 : Grand Canyon NP – (trajet vers Las Vegas)

J17 : Las Vegas

J18 : (trajet vers Los Angeles) – Los Angeles

J19 : Los Angeles

J20 : Los Angeles

J21 : Los Angeles – (vol retour vers Bruxelles)

San Francisco

Nombre de jours : une demi-après-midi et trois jours entiers

Top 10 san francisco

Top 10 san francisco

A faire : trois jours entiers permettent d’avoir un très bon aperçu de cette ville. Parmi les attractions les plus marquantes, il y a bien entendu le Golden Gate Bridge, la prison d’Alcatraz ou Alamo Square. Nous avions consacré il y a quelques temps un article sur les choses à ne pas manquer à San Francisco. Vous pouvez le retrouver en cliquant sur ce lien.

Pour se loger : le Stratford Hotel, à deux pas de Union Square et du terminus du cable car.

Yosemite NP

Nombre de jours : une après-midi et deux jours entiers

Yosemite NP

IMG_4528

A faire : Superbe vallée glacière, la vallée de Yosemite offre des paysages à couper le souffle, probablement les plus beaux du genre dans le monde. Outre plusieurs chutes d’eau que l’on peut observer , l’emblème du parc est le Half Dome qui domine le parc du haut de ses 2.700 mètres. Pour jouir de la plus belle vue sur la vallée de Yosemite, il faut se rendre au Glacier Point, uniquement accessible quelques mois par an. On y jouit d’une vue sur toute la vallée.

A environ une heure de route de la vallée de Yosemite se situe la Mariposa Grove, qui abrite quelques 500 spécimens de séquoias. Le plus célèbre d’entre eux, le Grizzly Giant, mesure pas moins de 64 mètres de haut et est âgé de 2.700 ans !

La dernière journée, on quitte la vallée de Yosemite par la Tioga Road (elle aussi ouverte seulement qu’une toute petite partie de l’année). On traverse des paysages encore partiellement enneigés (même en été) jusqu’à atteindre Tuolumne Meadows, une vaste prairie d’altitude.

Enfin, le Mono Lake vaut lui aussi de s’y attarder. Suite à la déviation de plusieurs cours d’eau l’alimentant afin de fournir en eau la région de Los Angeles, le niveau du lac a baissé pour laisser découvrir des « tufas », formations calcaires en forme de cheminée. Une agréable promenade au milieu de ces tufas est balisée, le long du lac.

Pour se loger : Yosemite View Lodge

Death Valley

Nombre de jours : une journée, en passage

IMG_4786

IMG_4889

A faire : Après un départ très matinal, on s’arrête en route au milieu de la Death Valley à des points de vue comme Mesquite Flat Sand Dunes (d’immenses dunes de sable) ou Zabriskie Point. Ce dernier est formé de collines de couleur ocre et dorée. On ne peut également manquer Badwater (le point le plus bas de l’Amérique du Nord à -86 mètres), que l’on peut également contempler depuis le Dante’s View, à près de 1.700 mètres d’altitude.

Pour se loger : Dow Villa Motel, à Lone Pine pour être aux portes de Death Valley la veille au soir

Las Vegas

Nombre de jours : une soirée, et jusqu’au milieu d’après-midi du lendemain (mais on y repassera plus tard)

IMG_4975

IMG_5048

A faire : Las Vegas se visite à la nuit tombée, lorsque la ville scintille au gré des illuminations des hôtels-casinos. S’il est possible de parcourir le Strip avec une navette de bus, il est bien mieux de l’arpenter à pied pour mesurer toute l’effervescence de Las Vegas. Chaque casino est construit autour d’une thématique et possède donc son ambiance particulière. Aux abords de l’hôtel The Mirage, on pourra par exemple contempler gratuitement un spectacle de pyrotechnie, alors que le Bellagio est animé par un spectacle de fontaines. A l’intérieur de l’hôtel The Venetian, on est plongé dans l’atmosphère de Venise, etc.

En journée, il est possible de faire des bonnes affaires dans l’un des outlet mall de la périphérie de Las Vegas.

Pour se loger : The Mirage

Zion NP

Nombre de jours : une journée

IMG_5442

IMG_5447

A faire : Après avoir laissé sa voiture à l’un des parkings à l’entrée du parc, il faut prendre une navette qui conduit au départ des différents sentiers de randonnée. Idéale pour se mettre en jambe, la Riverside Walk est un chemin bien aménagé dans le fond du canyon et qui longe les berges. Au fur et à mesure que l’on y avance, le canyon devient de plus en plus étroit.

Une très courte balade mène également jusqu’à Weeping Rock, une sorte de petite grotte formée par l’eau qui sort de la roche (d’où le nom « roche qui pleure »). Un autre point de vue est celui de Court of Patriarchs que l’on rejoint après une courte montée. Ce point de vue doit son nom aux trois montagnes de plus de 2.000 mètres que l’on aperçoit de l’autre côté de la route.

Le Emerald Pools Trail est une combinaison de trois randonnées qui mènent à trois piscines naturelles (Lower, Middle et Upper) que l’on parcourt dans le sens d’une boucle. La Upper Pool est la plus jolie car elle est celle qui est la plus remplie en eau et elle est entourée de falaises rouges (avec des tâches noires).

Sur la route vers Bryce Canyon, on peut observer le Checkboard Mesa une montagne dotée de nombreuses stries. Une balade d’environ une heure, le Canyon Overlook Trail, permet d’arriver à un point de vue grandiose sur l’ensemble de la vallée de Zion, qui est à voir absolument.

Pour se loger : Pionner Historic Lodge

Bryce Canyon

Nombre de jours : une journée

IMG_5522

IMG_5563

A faire : Bryce Canyon est parcouru par de nombreux sentiers de randonnées de niveaux variables. Ils permettent de descendre au coeur de l’amphithéâtre. C’est un complément indispensable à la vision sur les hoodos que l’on peut avoir depuis les points de vues d’en haut. Les hoodos, ce sont des cheminées de roche formées par l’écartèlement de la roche suite au gel de l’eau près de 200 nuits par an. Parmi les balades facilement accessibles, il y a tout d’abord la Queen’s Garden Trail. Celle-ci se combine aisément avec la Navajo Loop. On admire alors de près les hoodos et l’on traverse à certains endroits des « portes » formées dans la roche avant que le canyon ne se rétrécisse très sévèrement au niveau de la Navajo Loop.

Au sommet, les pourtours de l’amphithéâtre sont jalonnés de divers points de vue sur celui-ci (Sunset Point, Sunrise Point, Inspiration Point et Bryce Point).

Avant de quitter la région du Bryce Canyon, il est possible de visiter le Kodachrome Basin State Park. Formant une boucle de 1,5 miles, le sentier de Grand Parade Trail permet en l’espace d’une bonne heure d’avoir un aperçu des paysages de chemines de fée qui composent ce parc. Si la balade est facile, elle est surtout très agréable car nous y sommes seuls au milieu de cette nature grandiose.

Pour se loger : Bryce Canyon Inn

Page

Nombre de jours : une après-midi et une matinée

IMG_5731

IMG_5969

A faire : il vaut mieux consacrer l’après-midi à une pause au bord du lac Powell après avoir traversé le barrage de Glenne Canyon qui l’a formé. Aussi, une bonne heure est nécessaire à la visite du stupéfiant Horseshoe Bend. A cet endroit, le Colorodo a creusé ce magnifique méandre en forme de fer à cheval. Après environ 20 minutes de marche assez éprouvante car cela grimpe, il fait chaud et on marche dans le sable, la récompense arrive : on surplombe le Colorodo qui se trouve alors 320 mètres en contrebas. Avec ses couleurs bleues et vertes, le fleuve se démarque des falaises rouges/orangées.

Aussi à proximité immédiate de Page, on retrouve Antelope Canyon. Paradis des amateurs de photographie, cet étroit canyon formé par l’eau, devient fascinant au moment où le soleil est au zénith, laissant alors pénétrer ses rayons qui se réfléchissent sur les parois oranges des falaises. La visite de ce canyon ne peut se faire que par l’intermédiaire d’un tour organisé par les indiens, propriétaires des terres de l’Antelope Canyon.

Pour se loger : Lulu Sleep Ezze

Monument Valley

Nombre de jours : une après-midi

IMG_6072

IMG_6078

A faire : Quoi de plus mythique que Monument Valley lorsque l’on évoque l’Ouest Américain… ? Au milieu du désert sortent ces monolithes rendus si célèbres par le cinéma. Si l’on jouit de très belles vues depuis le Visitor Center, on peut également parcourir les 17 miles de la Valley Drive. Des tours sont organisés mais il est également possible de le faire avec sa voiture de location, en fonction de l’état de la piste et du courage du moment. Car, le chemin n’est pas de tout repos pour le conducteur. On passe devant diverses buttes, toutes plus photogéniques les unes que les autres. Il faut au moins se rendre jusqu’au John Ford’s Point, l’un des plus beaux points de vue du parc.

Dans les environs de Mexican Hat, Muley Point Overlook est un joli point de vue sur la San Juan River et ses méandres, faisant très légèrement penser dans sa forme à Horseshoe Bend.

Pour se loger : Hat Rock Inn

Grand Canyon NP

Nombre de jours : une après-midi, une journée complète et une matinée

IMG_6339

IMG_6449

A faire : En arrivant de Monument Valley, il est possible de consacrer la première après-midi à la route qui longe la rive sud, la Desert View Drive. On débute alors par le Desert View qui, au sommet d’une tour construite dans les années 1930, offre une vue à 360° sur le plus célèbre canyon au monde. En chemin vers le village de Grand Canyon, d’autres points de vue sont aménagés.

A partir du village, une navette du parc sillonne la Hermitage Road, le long de laquelle se succèdent divers points de vue. Le village est également le point de départ de la Bright Angel Trail, qui descend jusqu’au Colorado et permet même de rejoindre la rive nord du canyon. S’il faut compter deux jours pour effectuer l’aller-retour jusqu’au Colorado, il est possible de n’effectuer en quelques heures qu’une partie du chemin, soit jusqu’à l’un des resthouse (1,5 ou 3 kilomètres), voire jusque Plateau Point.

Enfin, le Grand Canyon est le lieu propice pour réaliser un baptême de l’air en hélicoptère. On survole d’abord la forêt avant d’arriver au-dessus du Grand Canyon. La vue depuis l’hélicoptère permet d’en mesurer la grandeur.

Pour se loger : Bright Angel Lodge & Cabins

Las Vegas

Nombre de jours : une journée complète mais surtout, deux soirées

IMG_6597

IMG_6644

A faire : On poursuit l’exploration des hôtels-casinos du Strip et l’on s’essaie à l’une ou l’autre machine à sous. On peut également partir à la recherche d’une wedding chapel.

En route vers Los Angeles, on fait le crochet par une section de la Route 66.

Pour se loger : Trump International

Los Angeles

Nombre de jours : trois journées et demie

IMG_6907

IMG_7083

A faire : Une journée est consacrée à la visite d’Universal Studios où l’on découvre en partie les envers des décors de cinéma et où l’on peut également s’amuser sur les attractions. Le reste du séjour à Los Angeles est consacré à la visite d’Hollywood Boulevard, Beverly Hills ou Malibu. Il vaut également la peine de consacrer du temps à Santa Monica, connue pour son pier (qui est la fin de la route 66), sa plage et Venice Beach, pleine de contrastes.

Pour se loger : Sea Shore Motel à Santa Monica

Close