Autour de la porte de Brandebourg

En lisière du parc Tiergarten se dressent un concentré de monuments que l’on ne peut manquer lors d’une visite de Berlin. A travers notre itinéraire de la porte de Brandebourg au Mémorial de l’Holocauste, en passant par le bâtiment du Reichstag, on plonge au cœur de ces monuments qui ont marqués ou qui commémorent l’histoire de Berlin.

Porte de Brandebourg

La porte de Brandebourg

Etant donné que nous ne logions pas au très luxueux Hotel Adlon Kempinski qui se situe en face de la porte de Brandebourg, c’est en métro que nous avons dû nous rendre au pied de celle-ci. En sortant de la station de métro Brandenburger Tor, on tombe nez-à-nez avec cette grande arcade. Tôt au matin, nous sommes quasiment les seuls à profiter des lieux, ce qui nous permet d’en faire de belles photos. Très vite après notre première vision sur la porte de Brandebourg, notre regard est toutefois attiré vers le côté de la place, où siège l’ambassade de France. Nous sommes seulement quelques jours après les terribles attentats de novembre à Paris et le parterre est couvert de fleurs, ce qui est impressionnant à voir.

ambassade de France Berlin

Symbole de Berlin, la porte de Brandebourg marquait autrefois l’entrée de l’ancien Berlin. De 1961 jusqu’à la chute du Mur de Berlin, elle faisait partie intégrante de l’arsenal mis en place par la RDA pour contrer l’exode de sa population vers l’Ouest. A cette époque, elle était le symbole de la division allemande. Aujourd´hui, cet endroit représente l’Allemagne réunie.

Porte de Brandebourg

La porte de Brandebourg s’ouvre sur une place, la Pariser platz (ou place de Paris). D’une hauteur de 26 mètres sur 65 mètres de large, elle marque la fin de la célèbre Unter den Linden et le début de la Straße des 17. Juni. Les deux « maisonnettes » qu’elle comprend renferment respectivement l’Office du Tourisme (aile sud) et une salle du silence (aile nord). En période de Noël, un imposant sapin trône sur la place ainsi qu’une Hanoukkia (chandelier à 9 branches).

Porte de Brandebourg

En bons bruxellois que nous sommes, nous nous mettons en quête des éléments qui différencient la porte de Brandebourg aux arcades du Cinquantenaire de Bruxelles. Si leur quadrige est comparable, nous sommes un peu surpris de constater que la porte de Brandebourg est en réalité plus petite (26 mètres vs 30 mètres) mais plus large (65 mètres vs 45 mètres) que l’arcade du Cinquantenaire de Bruxelles. Cette plus grande largeur confère à la porte de Brandebourg 5 passages dans l’arc, contre 3 pour le Cinquantenaire. Autre différence majeure : alors qu’il est possible de monter à son sommet à Bruxelles, la porte de Brandebourg ne peut être contemplée que depuis le plancher des vaches.

Porte de Brandebourg

Porte de Brandebourg

Le Reichstag

Après avoir fait le tour de la porte de Brandebourg et franchi l’un de ces cinq passages, on prend la direction du Reichstag. Depuis 1999, le Reichstag est le lieu où siègent les députés allemands. Au fil du temps, le Reichstag est devenu une véritable attraction touristique. Près de 40 millions de personnes l’ont ainsi visité depuis 1999.

Reichstag Berlin

La visite de la coupole du Reichstag se fait grâce à un audio guide. En une vingtaine de minutes, cet audio-guide explique tout ce qu’il faut savoir sur le bâtiment, sur le travail parlementaire et sur les monuments et curiosités de Berlin. Car les 230 mètres de rampe de la coupole que l’on parcourt en montant puis en descendant offrent un panorama à 360 degrés sur Berlin. Parmi les monuments les plus connus, on aperçoit la Tour de la Télévision, mais aussi la Cathédrale de Berlin, la porte de Brandebourg, etc.

Reichstag Berlin

Pour visiter la coupole du Reichstag, il faut s’inscrire préalablement sur Internet. La réservation de la visite ne peut être faite que pour le mois en cours et le mois suivant. Elle doit être accompagnée d’une liste complète des participants. Il est possible de réserver jusqu’à trois créneaux horaires. Lors de notre réservation, nous avions opté pour une visite à 10h45. En réalité, il s’agit de l’heure limite à laquelle on peut entrer. Comme nous étions sur place bien avant l’heure prévue, nous avons pu accéder sans problème à la visite, sans attendre l’heure indiquée sur notre bon de visite.

Reichstag Berlin

Reichstag Berlin

Reichstag Berlin

Le Service d’accueil des visiteurs du Bundestag situé non loin du bâtiment du Reichstag (à côté du Berlin-Pavillon, Scheidemannstraße, le long du Tiergarten) permet de s’inscrire sur place pour la visite de la coupole. En fonction des disponibilités (attention elles sont fortement limitées), des droits d’entrée sont délivrés jusqu’à deux heures avant l’heure de la visite. Il est également possible de réserver la visite pour les deux jours suivants. Le guichet du Service d’accueil des visiteurs du Bundestag est ouvert tous les jours, de 8h00 à 20h00 (1 avril – 31 octobre) et de 8h00 à 18h00 (1 novembre – 31 mars). Il y a souvent une très longue file d’attente à effectuer avant d’obtenir les précieux sésames.

En retournant en direction de la porte de Brandebourg par une allée du Tiergarten, se dresse sur la gauche le Mémorial aux Roms européens assassinés pendant l’époque nazie.

Mémorial de l’Holocauste

Inauguré en 2005, le Mémorial de l’Holocauste, appelé le Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe, est constitué de plus de 2700 stèles de couleur grise. Ce mémorial a été construit par l’architecte américain Peter Eisenmann sur l’ancien no man’s land qui longeait le Mur autrefois.

Mémorial Holocauste Berlin

Commémorant la mémoire de millions de personnes exterminées pendant la seconde guerre mondiale, on se perdrait presque dans ce mémorial si les allées n’étaient pas rectilignes. Car si sur les pourtours du mémorial, les monolithes ne mesurent que quelques dizaines de centimètres de haut, au plus on s’enfonce dans ce dédale, au plus leur hauteur croît jusqu’à atteindre plusieurs mètres. On s’y sent alors tout petit, enserré entre ces colonnes qui limitent le champ de vision à la seule vue du ciel.

Mémorial Holocauste Berlin

Mémorial Holocauste Berlin

Sous le mémorial, un Centre d’information retrace l’histoire du génocide. L’élément le plus marquant de la visite est la « salle des noms » dans laquelle une voix prononce le nom de chacune des six millions de victimes. Ouvert du mardi au dimanche. Entrée libre.

En face du Mémorial de l’Holocauste, dans le parc, se trouve le mémorial des homosexuels persécutés pendant la période nazie. Cet énorme bloc de béton de 3,6 mètres de hauteur et 1,9 mètre de largeur permet de découvrir à travers une petite fenêtre un court film montrant deux hommes qui s’embrassent.

La porte de Brandebourg, le Reichstag et le Mémorial de l’Holocauste sont trois édifices berlinois que l’on ne peut manquer lors d’un séjour dans la capitale allemande. Chacun d’entre eux a marqué l’histoire de Berlin et a une valeur symbolique forte. Puisque tous trois se retrouvent dans un périmètre restreint, ils se combinent parfaitement sur une demi-journée de visite.

Close