Le dessous de mes Battle Photo

Alors que la Battle Photo souffle cette semaine sa première bougie, et après 6 mois de participation, l’occasion est belle d’y consacrer un post. D’autant que cela faisait déjà quelque temps que l’idée me trottait dans la tête.

La Battle Photo, c’est quoi ?

Tous les mardis soirs, à 19 heures, Twitter est le théâtre d’un combat passionnel que se livrent les membres de la communauté de la Battle Photo. Les règles sont simples : durant une heure chaque membre poste 5 photos sur un thème prédéfini la semaine précédente, à raison d’une photo toutes les 12 minutes environ. A gagner ? Rien, si ce n’est la satisfaction d’avoir partagé un chouette moment de partage (c’est le cas de le dire) et de glaner quelques idées supplémentaires de voyages (comme s’il nous en manquait…).

La Battle Photo a été créée par  et  fin de l’année 2014. Au fil des sessions, ils ont réussi à fédérer autour d’eux une petite communauté d’accros aux voyages. Selon les semaines, entre 40 et 80 twittos se donnent rendez-vous pour exposer leurs plus belles photos.

Mon expérience

C’est le 12 mai 2015 que j’ai intégré la communauté de la Battle Photo. Ce jour-là, le thème était « géométrie ». A peine cette première session terminée, j’ai immédiatement senti que ce ne serait pas ma dernière participation. Depuis, mis à part l’une ou l’autre Battle Photo manquée, je suis un fidèle participant de la Battle Photo, devenue presque un point de repère dans la semaine 🙂

Best of

Pour constituer mon best of, j’ai choisi quelques-unes des photos ayant suscité le plus d’intérêt. Le hasard faisant bien les choses, elles reflètent la variété des paysages que l’on a pu découvrir jusqu’à présent. Voici donc quelques photos de voyage avec l’histoire qui se cache derrière.

27 octobre : « Blanc comme… »

pamukkale-battle-photoC’est en 2006 que nous avons visité les terrasses de Pamukkale. Construites par les eaux chaudes saturées en sels minéraux et gaz carbonique, les terrasses de Pamukkale sont un site naturel exceptionnel, sauf qu’il est aujourd’hui menacé par l’afflux de touristes qui le visitent (souvent sans se préoccuper de sa fragilité) alors qu’autrefois ces eaux étaient détournées pour alimenter les piscines des hôtels aux alentours. Pamukkale est l’une des premières curiosités naturelles « extraordinaires » que nous ayons découvertes en voyage.

20 octobre : « Vue d’en haut »

horseshoebend-battle-photo

A quelques kilomètres de la petite ville de Page, Horseshoe Bend est le témoin que Dame Nature peut nous réserver de très belles surprises. De manière générale, c’est tout l’ouest américain qui abonde de paysages splendides, tous différents des uns des autres, qui marqueront notre voyage de noces. Car oui, loin des clichés traditionnels des voyages de noces, le nôtre fut un roadtrip à la conquête de l’Ouest des USA.

20 octobre : « Vue d’en haut »

flight-battle-photo29 août 2015 : on s’envole pour le Maroc. Après l’Afrique du Sud, ce n’est que la deuxième fois que nous ayons posé les pieds sur le continent africain. Quelle que soit la destination, le vol aller a toujours une saveur particulière, celle où se mélangent excitation et parfois un peu d’appréhension. La découverte de nouveaux lieux a quelque chose de si nourrissant que nous ne parvenons plus à nous en passer.

20 octobre : « Vue d’en haut »

rio-battle-photo

Quelle magnifique vue depuis le Corcovado où nous pouvons apercevoir tous les quartiers de Rio jusqu’à la mer ! Nous pouvons remarquer que cette métropole parmi les plus grandes d’Amérique du Sud s’est construite entre les nombreuses collines, ce qui la rend si caractéristique. Nous y étions en 2014, au début de la Coupe du Monde. Sur la plage, dans les rues et jusqu’au Corcovado, l’ambiance entre supporters était survoltée.

06 octobre : « Automne »

lac-de-come-battle-photo

Autour d’un des plus grands lacs italiens, nous avons pu savourer la « Bella Vita » italienne. Au départ de Bellagio, nous avons fait une traversée en bateau où nous avons surtout été frappés par la beauté du village de Varenna. Nous y étions en 2011, en hors-saison, quand les villages reprennent le cours normal de leur animation. En ce début de mois de novembre, il y fait encore si bon que l’on a pu encore y déjeuner une pizza à emporter sur un banc bordant le Lac de Côme.

29 septembre : « Silhouettes »

salar-uyuni-battle-photo
Photo prise à la fin de notre première journée dans le Salar d’Uyuni en 2014. Le soleil se couche sous l’horizon et notre bonheur est à son zénith de part l’expérience que nous vivons et qu’il s’agit également de notre anniversaire de mariage. On vit un rêve éveillé au milieu de paysages tous plus beaux les uns que les autres. Pour l’anecdote, notre guide était fan du chanteur Ben Howard qu’on a découvert au cours de ces 3 jours dans le désert. Quelques mois après notre retour, nous allions le voir en concert.

29 septembre : « Silhouettes »

mergouza-battle-photo

Notre traversée du désert à dos de dromadaire date d’il y a quelques semaines seulement (septembre 2015). Après deux heures de traversée du désert, on arrive au campement. Cette soirée dans le désert restera avant tout mémorable pour le ciel étoilé qu’il nous a été donné de contempler, agrémenté d’étoiles filantes. Au petit matin, on admire le lever du soleil avant de reprendre la direction de Merzouga, à dos de dromadaire évidemment.

22 septembre : « Exotique ! »

maya-bay-battle-photo

Maya Bay est incontournable dans le sud de la Thaïlande. Heureusement, en quittant Ko Phi Phi avant le lever du soleil, il est encore possible de la visiter sans une horde de touristes. Il est alors 8 heures du matin et déjà une plongée en snorkeling avant d’arriver dans la baie. Le cadre idyllique de Maya Bay restera l’une des plus jolies choses que nous ayons vues en 2012.

22 septembre : « Exotique ! »

lombok-battle-photo

Nous avons séjourné dans le sud de l’île de Lombok en 2015. Lombok est souvent comparée à l’île de Bali d’il y a 30 ans. Il fait bon d’y séjourner pour profiter des nombreuses plages préservées de tout développement où se côtoient surfeurs, touristes et locaux.

25 août : « Moutons ! »

copacabana-battle-photo

Non ce n’est pas au beau milieu des montagnes péruviennes que nous avons photographié cet alpaga mais… dans le jardin de notre hôtel bolivien sur les bords du Lac Titicaca. Ce qui nous a valu une petite séance photo bien rigolote dans le jardin de l’hôtel Las Olas, avec en toile de fond les eaux bleues du Lac.

18 août : « Vert comme… »

blyde-river-canyon-battle-photo

En 2013, la région du Blyde River Canyon fut notre première étape de notre roadtrip en Afrique du Sud. Après une courte marche, on parvient à ce point de vue qui nous laissa bouche bée. Pour profiter au maximum de la vue, nous en avons fait ce jour-là notre lieu de pique-nique. Il y a des lieux en voyage qui sont si captivants que l’on pourrait y rester des heures à les contempler. Sans conteste, le Blyde River Canyon en fait partie.

9 août : « Chutes d’eau »

yosemite-np-battle-photo

Lors de notre roadtrip aux USA en 2011, nous avons eu de la chance de découvrir le parc Yosemite dont l’ensemble des routes n’est ouvert qu’une partie de l’année (fermeture de novembre à mai). Nous ne pouvions qu’être en admiration devant ses cascades hautes de 1000 m ! L’émerveillement devant l’immensité de cette vallée glacière a été total pour le géographe que je suis.

4 août : « Ruines ! »

side-battle-photo
2010 – Bien qu’investie majoritairement par la clientèle de tour-opérateurs, la ville de Side compte quelques ruines antiques comme ce théâtre, magnifiquement conservé/restauré. En s’y posant sur les gradins, on ne peut s’empêcher de remonter le temps et d’imaginer ce lieu tel qu’il était au moment des représentations.

7 juillet : « Façades de magasin »

la-paz-battle-photoRien qu’à l’écrire, il m’est toujours difficile de réaliser d’avoir posé le pied dans la plus haute capitale du monde… Nous étions à La Paz en 2014, environ à la moitié de notre voyage de deux mois à travers l’Amérique du Sud. Il était donc temps de se refaire une beauté. Ce qui est pratique à La Paz, c’est que les coiffeurs sont regroupés dans le même quartier. Y a plus qu’à choisir le salon, c’est sans rendez-vous. On attend alors son tour, sous le regard amusé du coiffeur et de sa clientèle. Un très bon souvenir. Testé et approuvé !

16 juin : « Regard sur l’horizon »

perou-battle-photoJuillet 2014. Pour relier Puno et Cuzco, une alternative aux lignes régulières de bus et de trains est de prendre les bus touristiques. Non pas que nous soyons friands de ce mode de visite, mais il faut avouer que dans ce cas, elle permet de s’arrêter à plusieurs lieux qui valent la peine. C’est au moment de la pause déjeuner que nous avons pris cette photo. A elle seule, elle résume la beauté des paysages traversés tout au long de cette journée de voyage entre les deux villes, mais plus largement au cours de ce voyage au Pérou.

16 juin : « Regard sur l’horizon »

cappadoce-battle-photoC’est lors de notre voyage en Turquie en 2010 que nous avons connu notre premier vol en montgolfière. Dans ce décor fait de cheminées de fée (nom donné à ces formations rocheuses issues de l’érosion éolienne) le spectacle est sublimé par les couleurs engendrées par le lever du soleil. Il y règne une atmosphère très paisible, qui se marie extrêmement bien avec les caractéristiques de la montgolfière. Une expérience à ne pas manquer !

A présent, vous en savez un peu plus sur quelques-unes de nos photos de voyage que l’on vous a présentées lors des Battle Photo. Et vous, quel est le dessous de vos Battle Photo ?

Close