Bilan de notre voyage Dubaï, Hong Kong & Philippines

Cela fait maintenant plus d’un mois que nous sommes rentrés de notre voyage et nous reprenons enfin la plume, ou plutôt le clavier ! Nous avions la ferme intention d’écrire nos sensations à chaud à la suite de ce voyage assez spécial mais le temps nous a manqué… Entre nouveaux projets professionnels et d’autres qui suivront sur le plan privé, notre rythme habituel a été quelque peu chamboulé. Nous comptons bien rattraper à présent le temps perdu, ce qui nous donnera la plaisante occasion de retourner dans nos souvenirs.

airplane

Un melting pot de cultures et d’ambiances

Les Emirats arabes unis

Ce voyage a donc d’abord débuté par quelques jours à Dubaï et Abu Dhabi. Symbole de la puissance pétrolière, nous avons trouvé aux Emirats arabes unis, la fougue d’un état qui se développe à toute vitesse et qui cherche aussi à diversifier ses rentrées financières. D’apparence, les deux villes dégagent luxe et sécurité, ce qui a rendu notre séjour plutôt agréable. Tout est fait également pour inciter à la dépense. D’ailleurs nous avons trouvé que les activités principales de cette destination sont assez chères. Malgré son côté superficiel, tant Dubaï que Abu Dhabi ne nous ont pas laissé entièrement indifférents. Sachant qu’on n’est pas du genre « bling bling », nous avons été étonnés (comme lors de notre séjour à Las Vegas) d’apprécier ce côté extravagant des Emirats.


dubaï (5)

dubaï (2)

A l’inverse, le gros point noir de cette destination est à nos yeux les déplacements dans la ville. Nous avions décidé de nous déplacer en transports en commun et sans connaitre les lignes de bus, nous avons essentiellement circulé en métro. La ligne est longue et se trouve souvent éloignée des points d’intérêts principaux. Les temps de trajets ont donc souvent été conséquents et nous avons dû beaucoup, beaucoup marcher. Au final, même si nous n’en aurions pas pour autant fait une destination de voyage en tant que telle, nous envisageons encore dans le futur d’y faire un autre stop over pour y séjourner à nouveau quelques jours.

Hong Kong

Après Dubaï, notre séjour à Hong Kong nous plongea dans une toute autre ambiance. Cette plongée dans l’univers de cette ville a été à la fois un dépaysement total mais en même temps elle correspondait tout à fait ce que l’on se représentait d’elle : avec ses enseignes lumineuses à chaque coin de rue, ses petites rues traditionnelles à côté des hautes tours d’immeubles, son tram emblématique, les dims sums, etc.

La question des logements est un autre point que l’on retiendra de Hong Kong. Cette ville dont le nombre d’habitants au kilomètre carré est démentiel rend le coût du logement élevé. Pas évident donc de trouver un hébergement bon marché dans la ville. Nous avons donc opté pour un 6 m² à Kowloon pour tenter une nouvelle expérience. Chouette à tester car on se retrouve dans un immeuble mixte où des gens habitent et vivent. Nous avons donc eu l’impression d’être immergé dans la vie quotidienne de l’immeuble. Néanmoins, le manque de place se fait ressentir après plusieurs jours.

Hong Kong (1) Hong Kong (2)

Ensuite, nous avons été marqués par l’efficacité des transports en commun et de l’information donnée aux voyageurs. Peu importe l’endroit dans la ville, il y a toujours un métro, un tram, un bus ou même un escalator (le plus long du monde) pour se déplacer.

Les Philippines

Enfin, les Philippines ! Cette étape de deux semaines a été à la hauteur de nos attentes concernant  de la beauté des paysages. Nous avons eu l’impression de découvrir un paradis perdu, en découvrant toujours plus d’îles encore préservées et évidemment magnifiques. Ce sont certainement les plus belles plages que nous ayons fréquentées jusqu’à présent. Nous n’étions inévitablement pas les seuls voyageurs mais nous avons ressenti que ce petit coin de paradis était encore préservé du tourisme de masse. Certainement plus pour très longtemps car des étrangers commencent à y investir, de nouvelles routes asphaltées se construisent, l’électricité devient disponible 24h/24, etc.

Palawan (1)

Sous l’eau, le spectacle est grandiose ! Il n’est pas nécessaire de faire de la plongée pour en prendre plein les yeux. En snorkeling, on a pu apercevoir une grande variété de poissons et de coraux d’une superbe palette de couleurs.

Nous retournerons à coup sûr aux Philippines car il y a encore un millier d’îles à découvrir. La seule ombre au tableau d’un voyage aux Philippines est qu’il faut garder à l’esprit un coût de la vie plus élevé par rapport au reste de l’Asie du Sud-Est. Mais soit, on ne regrette pas d’avoir un peu plus cassé la tirelire que d’habitude car le jeu en valait la chandelle.

Les Contrastes

Vous l’avez bien compris, ce qui nous a incontestablement marqué lors de ce voyage ce sont les contrastes aussi bien dans les lieux que dans les destinations.

Les Emirats arabes unis

On ne peut pas passer à côté du fait qu’il n’y a « rien », à part le désert, autour des villes comme Dubaï et Abu Dhabi. Ce contraste est encore plus saisissant quand on sait qu’il y a encore quelques années, il y avait le désert en lieu et place en lieu et place des gratte-ciels. Au musée de Dubaï, il est d’ailleurs intéressant de visionner le reportage sur la construction de la ville depuis ces dernières décennies.

dubaï (3)

dubaï (4)

Hong Kong

Hong Kong, c’est… :

  • Les immeubles défraîchis et les enseignes typiques de Kowloon qui contrastent avec les immeubles flambants neufs et le jeu des lumières de l’île de Hong Kong
  • Le gigantesque réseau de transport en commun et le peu de voitures privées qui circulent en ville
  • Les traditions bien préservées face au côté « geek » des habitants
  • La ville semble immense alors que chaque mètre carré est compte
  • L’effervescence de la ville à côté de la quiétude en périphérie

Hong Kong (3) Hong Kong (4)

Lantau

Les Philippines

Après 10 jours dans le bouillonnement de destinations citadines dont les immeubles sont plus hauts les uns que les autres, l’arrivée aux Philippines a été un vrai contraste ! Plus de béton tout autour de nous, plus de métros bondés, plus des kilomètres à parcourir à pied chaque jour. Place au farniente, aux plages paradisiaques et aux fonds marins fantastiques ! La différence est aussi très grande entre les villes ultra modernes et la simplicité de Palawan (pas toujours de l’électricité, d’eau chaude ou de connexion wifi), ce qui nous a ramené à l’essentiel. Le changement a donc été radical et on ne peut pas cacher que ça nous a fait beaucoup de bien de se ressourcer.

A refaire ?

Sans aucun doute, la combinaison de ces destinations multiples s’est goupillée parfaitement sur 4 semaines. Donc si c’était à refaire, ce serait sans hésiter. En effet, nous n’avons jamais eu l’envie de nous rendre à Dubaï comme objectif de voyage. Profiter d’un stop over est donc l’idéal de notre point de vue pour découvrir cette région du monde. Quant à Hong Kong, cela faisait quelque temps déjà qu’elle titillait nos envies, mais pour l’heure, le reste de la Chine n’a pas encore réussi à nous convaincre de nous y rendre (pour diverses raisons). Visiter la ville dans la configuration de ce voyage a donc été une belle opportunité. Enfin, si l’on s’en tient à la découverte de Coron et de Palawan, deux grosses semaines sont suffisantes pour découvrir ces deux îles.

Coron Island

Palawan (2)

Le seul élément que nous modifierons si c’était à refaire est l’ordre dans lequel nous avons programmé nos étapes. Cumuler successivement deux villes comme Dubaï et Hong Kong n’a pas été de tout repos. L’idéal aurait été que leur visite soit entrecoupée par notre séjour aux Philippines.

Le 22 mars

On ne peut faire abstraction de la date du 22 mars, le jour où un double attentat frappa Bruxelles. Au total 32 personnes y ont perdu la vie et plus de 300 personnes ont été blessées. Ce double attentat a frappé des lieux symboliques pour la Belgique et pour Bruxelles : le métro d’une part et le hall des départs de l’aéroport de Brussels Airport de l’autre. Ces lieux sont également forts pour nous car si j’emprunte quasi quotidiennement le métro, l’aéroport de Zaventem nous est devenu familier au fil du temps avec la succession de nos voyages.

C’est lors du troisième jour de notre excursion en bateau dans la baie de Bacuit que nous avons appris la terrible nouvelle, par texto. Heureusement pour nous, aucun membre de notre entourage n’a été touché de près ou de loin par cette tragédie. Mais dans de tels moments, l’émotion prend inévitablement le dessus. Chaque jour ayant suivi cette tragédie, nous y pensions. Nous essayions de suivre les principales nouvelles de l’actualité dès que nous le pouvions. Aussi, nous avions perdu l’envie de partager la suite de notre voyage sur les réseaux sociaux, le cœur n’étant plus vraiment à la fête.

Le bilan

D’habitude, nous privilégions la découverte d’un seul pays pour bien s’imprégner de la culture locale. Mais on ne regrette pas notre choix d’avoir choisi cette fois-ci un voyage à multiples facettes ! Nous avions peur de manquer de temps en faisant plusieurs escales en peu de temps. Finalement, nous avons fait le tour de ce qu’on voulait voir pour chaque destination. Nous avons testé plusieurs ambiances qui nous ont donné la sensation d’être partis, in fine, beaucoup plus longtemps que 4 semaines. Un pari réussi, donc !

Close