Croisière mouvementée dans l’estuaire de St Lucia en Afrique du Sud

Qui se rend à St Lucia en Afrique du Sud peut difficilement passer outre le fait de réaliser une croisière dans l’estuaire. Celle-ci est un incontournable de la localité. On peut en effet y apercevoir des hippopotames (surtout), toutes sortes d’oiseaux (souvent), voire des crocodiles (plus rarement) ainsi que les mangroves. Nous avons expérimenté cette excursion, d’une bien « drôle » de manière.

Le choix de l’embarcation

Nous sommes restés plusieurs jours à St Lucia, ce qui nous a permis de prendre nos marques avant de faire cette mini-croisière et de voir que plusieurs organismes proposent cette excursion. Lors de la balade de long de l’estuaire, on aperçoit en effet les différents bateaux qui organisent le tour. Tout de suite, nous flashons sur les embarcations de Shoreline. En effet, par rapport à d’autres sociétés qui tournent avec des bateaux relativement imposants, Shoreline offre un tour plus personnalisé puisque seule une quinzaine de personnes peuvent monter à bord. Par ailleurs, avec sa structure faisant penser aux aéroglisseurs que l’on peut trouver dans les Everglades en Floride, on se dit qu’on sera aussi au plus proche pour admirer la faune locale.

L’achat de nos tickets

Notre choix arrêté sur l’organisme souhaité, nous nous mettons en quête de l’agence qui pourra nous proposer le tour. On en trouve plusieurs sur la Mckenzie Street, l’artère principale de St Lucia. Nous choisissons l’agence Heritage Tours. L’accueil y est cordial et les conseils avisés. Étant donné qu’il y a plusieurs départs sur la journée, nous demandons lequel est le plus intéressant. On nous suggère le dernier départ, à 16 heures. En effet, la température commençant à descendre à cette heure-là, les hippopotames sont plus enclins à se déplacer, sortir de l’eau, … Banco ! Nous choisissons le tour de 16 heures pour le lendemain.

Le jour J

C’est avec une quinzaine de minutes d’avance que nous arrivons à l’embarcadère. Celui-ci se trouve à la sortie de la ville, au nord de St Lucia. C’est sans difficulté qu’on le trouve étant donné qu’on passe devant lorsqu’on arrive à St Lucia et que la ville est petite. Nous profitons de notre avance pour faire un petit tour dans le craft market. Nous n’y achèterons rien bien que les prix ne soient pas forcément inintéressants.

Shoreline sainte-lucia

Nous attendons donc 16 heures avec nos compagnons de croisière. Le bateau revient de son précédent tour avec seulement deux personnes à bord. Pour notre part, il affichera complet. A bord, du nécessaire à café et thé sont présents. Nous nous disons que ce tour sera parfait. Notre capitaine nous accueille dans un anglais très compréhensible. Il nous fait remarquer, d’un ton à moitié blagueur, que s’il devait arriver quoi que se soit, il faut toujours essayer de rester un maximum à bord, vu les « gentils » animaux que l’on va côtoyer.

Shoreline sainte-lucia

Nous voilà donc partis pour environ 3 heures à voguer à la recherche d’hippopotames et autres crocodiles. Pour les crocos, nous n’en verrons aucun mais en approchant les hippos on se rend compte de la puissance de cet animal. C’est tout simplement impressionnant de se retrouver à seulement quelques mètres de troupeaux de dizaines d’hippopotames. C’est après la contemplation de notre deuxième groupe que le capitaine reçoit un coup de fil de son bureau lui annonçant que nous devons absolument faire demi-tour car un orage tropical se dirige vers nous. Et c’est là que notre croisière prend des allures de cauchemar puisque si au début de notre chemin de retour vers l’embarcadère la météo change effectivement mais sans être trop dramatique, au fur et à mesure que nous avançons la pluie se transforme en grêle et les vents augmentent en puissance. Notre capitaine a de plus en plus de mal à maintenir le cap et à faire avancer son embarcation car les vents lui font face. Le matériel à café tombe à terre et nous devons nous agenouiller au sol. Certains à bord pleurent.

Croisière sainte-lucia

Finalement, nous débarquerons à un quai situé bien avant celui prévu d’où plusieurs voitures de la compagnie viendront nous cherchons pour nous reconduire dans le centre. Nous sommes trempés jusqu’aux os et réalisons peu à peu que ce que nous venons de vivre est exceptionnel à plus d’un titre. La ville a des allures de chaos avec des branches sur la route et il n’y a plus d’électricité, ce qui durera jusqu’au lendemain matin.

Croisière sainte-lucia

Nous nous souviendrons longtemps de cette croisière. Malgré la tournure peu agréable qu’elle a prise, cette croisière est à conseiller. C’est une occasion unique de pouvoir approcher de si près des animaux comme les hippopotames.

Close