Petit guide sur le métro à New York

Créé en 1868, le métro de New York a de quoi affoler lorsque l’on parle de chiffres ! 422 stations, 337 kilomètres de lignes, 5,5 millions de voyageurs par jour,… tout y est démesuré. Pour y voir plus clair, voici quelques infos et conseils pour emprunter efficacement le métro new-yorkais.

Dans la ville

Bien que le métro de New York porte le nom de « subway », environ 40 % des lignes suivent en réalité un tracé aérien. Si sur l’île de Manhattan, les lignes sont presque exclusivement souterraines, en-dehors de celle-ci, le métro est en majorité aérien, s’appuyant sur des structures en acier, typiques de la vision que l’on peut se faire du métro à New-York. En fait, le tracé des lignes se situe toujours à un niveau différent des infrastructures routières et piétonnes.

Metro à New York

Malheureusement pour le touriste, le métro dessert relativement mal l’île de Manhattan où se concentre la majorité des attractions de la ville. La desserte se fait essentiellement Nord-Sud, suivant l’orientation des grandes avenues. Pour les trajets Est-Ouest, il faut donc souvent marcher quelques blocs, ce qui sur un séjour de plusieurs jours peut vite devenir épuisant.

Dans la station

Se familiariser avec l’organisation du métro et pouvoir se repérer parait, de prime abord, peu intuitif. Mais, du fait de l’orientation Nord-Sud de la majorité des lignes de métro circulant à Manhattan, il s’avère en réalité (avec certes un peu d’habitude) peu compliqué de prendre le métro à New York.

A New-York, il n’est pas nécessaire de connaitre la destination (ou le nom du terminus) vers laquelle on veut se diriger, mais uniquement son orientation. Ainsi, s’il faut rejoindre le Nord de la ville, il faut prendre les métros dans la direction « Uptown ». Inversement, pour se rendre au Sud de l’île, il faut prendre un métro en direction de « Downtown ». Il faut parfois faire bien attention avant de valider son billet car il n’est pas toujours possible de changer de direction une fois les portiques passés.

Sur le quai

La chose sans doute la plus déroutante la première fois que l’on prend le métro à New-York est les deux types de dessertes qui y existent. Les différentes lignes qui empruntent une même section peuvent être soit des omnibus (local trains, signalés par un logo rond) qui s’arrêtent dans toutes les stations, soit des express trains (signalés par un logo en losange) qui ne font halte que dans les stations principales. Généralement, les lignes express ne s’arrêtent que toutes les deux à cinq stations. Sur les plans du réseau, les stations desservies par les trains locaux sont représentées par un point noir tandis qu’un point blanc signifie qu’il s’agit d’une station desservie par les trains express.

Metro à New York

En résumé, il faut donc veiller, pour rejoindre une station particulière, à être à la fois sur le bon quai et emprunter la bonne rame pour s’y rendre, car il se peut que le train ne desserve pas la station désirée pour la simple raison que celui-ci n’est pas un omnibus.

Dans la rame

De manière générale, le métro est très propre et les wagons sont climatisés l’été. Ils sont tellement climatisés que le contraste avec la chaleur suffocante des quais ou de la ville est impressionnant.

Metro à New York

Hormis les heures de pointe où le métro est noir de monde, il est possible de trouver facilement une place assise. Ce qui n’est pas de refus tant un séjour à New-York peut être éprouvant pour les pieds.

Close