Baptême de plongée à Gili Air

Les îles Gili sont trois petits îlots de sable coincés entre Bali et Lombok. Elles sont si petites que l’on en fait le tour à pied en moins de deux heures pour la plus grande (Gili Air). Les îles Gili  sont avant tout un véritable paradis pour les amoureux des fonds marins, que ce soit en snorkeling ou en plongée à la bouteille.  C’est lors de notre voyage en Indonésie que nous nous sommes initiés à la plongée sous-marine aux îles Gili.

tortue-gili-indonésie

Le snorkeling comme mise en bouche

Loin d’être de grands experts de la pratique du snorkeling (nous nous n’y sommes essayés qu’à quelques reprises lors de nos précédents voyages en Malaisie et en Thaïlande), la pratique du snorkeling permet de s’immiscer dans la vie sous-marine avec un matériel léger.  Avec un peu de chance, elle permet parfois d’apercevoir quelques espèces comme des tortues ou de petits requins. C’est cette chance que nous avons eue dans les eaux bordant les îles Perhentian en Malaisie.

Les îles Gili sont réputées pour être avant tout le royaume des tortues. S’il y est tout à fait possible d’en apercevoir en snorkeling, nous avons dû nous contenter de toute une panoplie de poissons plus ou moins multicolores lors de nos diverses sorties en snorkeling que nous improvisions à quelques dizaines de mètres de la plage. Du coup, on a franchi le cap de s’initier à la plongée sous-marine.

Le choix du centre de plongée

Les îles Gili, en particulier Gili Trawangan et Gili Air, sont bien pourvues en centres de plongée. Pour notre part, nous avons choisi le Manta Dive (490,000IDR par plongée et 600,000IDR pour une plongée nocturne) non seulement car il est l’un des plus anciens de l’île mais aussi tout simplement car nous avions fait le choix d’y loger. Disposant d’infrastructures tant sur Gili T que sur Gili Air, il est vrai que Manta Dive fait figure d’une « grosse » structure.  Mais au moins sa réputation n’est plus à faire. Un autre avantage est que l’on bénéficie d’une remise de 10% sur le prix du séjour lorsque l’on effectue au moins une plongée chez eux.

manta dive gili air

manta-dive-gili-indonésie

Notre apprentissage

Notre apprentissage à la plongée, nous le devons à Sylvain. Ex-cadre parisien, il est à Gili en tant qu’instructeur de plongée depuis environ 8 mois. Nous avons la chance que le Manta Dive soit relativement peu couru par la clientèle francophone ce qui fait qu’il devient, pour notre plus grand contentement, notre prof particulier. Après quelques aspects théoriques (toujours plus faciles à assimiler dans notre langue maternelle) et le visionnage de deux vidéos, nous continuons notre apprentissage dans la piscine pour pratiquer les exercices de sécurité du plongeur. A part retenir les signes de communication pratiqués sous l’eau et utiliser le matériel de plongée, on se rend vite compte qu’il n’y a rien de compliqué et que tout le monde peut s’y adonner tant qu’on ne souffre pas de phobies aquatiques ou de problèmes particuliers de santé. Nous devons d’ailleurs remplir un formulaire médical avant de plonger. Si des problèmes de santé sont révélés par les réponses aux questions, soit il faut aller voir un médecin qui donnera ou non son feu vert, soit on n’est tout simplement pas autorisé à plonger.

manta-dive

La mise à l’eau

Comme toute grande première, il y a un peu de stress surtout que sur le bateau nous sommes entourés d’une majorité de plongeurs confirmés. Mais le fait d’avoir notre professeur particulier nous rassure. Nous sommes entre de bonnes mains ! Mais une fois dans l’eau la descente à 12 mètres fut difficile. Alors que je remontais à la surface (à cause d’un gilet trop gonflé), Emmeline avait tellement mal aux oreilles qu’elle n’arrivait pas à descendre. Finalement, Sylvain ne savait plus trop où donner de la tête mais il a été très patient avec nous. Une fois en bas, ce fut génial ! Nous avons vu plusieurs sortes de poissons que nous n’avions pas vus en snorkeling jusqu’à la rencontre tant attendue avec des tortues ! Nous restons à une distance raisonnable des tortues qui restent un animal sauvage mais nous voyons avec regret que d’autres plongeurs ne respectent pas cette distance et vont en groupe tout autour pour les caresser. On passe notre chemin et nous continuons à nous émerveiller du spectacle sous-marin sous nos yeux. On a l’impression que cela ne fait que 5 minutes que nous sommes sous l’eau alors qu’en réalité 45 minutes se sont déjà écoulées depuis notre mise à l’eau.

On en redemande !

Si la première plongée est réalisée dans de bonnes conditions, il est très facile d’en devenir accro, ce qui a été notre cas ! A 12 mètres de profondeur, on a vraiment eu un sentiment de paix, de bien-être et d’émerveillement qui nous a tout de suite donné envie de recommencer à plonger. Avec le recul, on se dit qu’on aurait même dû s’initier à plonger dès notre étape à Amed. Il parait que les fonds marins sont splendides et qu’on y retrouve plusieurs épaves datant de la seconde Guerre Mondiale.

A peine le débriefing de notre première plongée achevé, nous nous sommes donc décidés pour réitérer l’expérience dès le lendemain. Cette seconde plongée fut tout aussi magique que la première ! Nous avons d’ailleurs recroisé quelques unes de nos amies les tortues.

Les sites de plongée aux îles Gili

Les îles Gili comptent près de 20 sites de plongée. Le centre de plongée décide la veille au soir quel sera le site visité lors de la plongée. Ce choix est fait en fonction des courants, du niveau des plongeurs, des sites qui ont été visités les jours précédents, etc. Des plongées ont lieu en matinée, en après-midi et même de nuit sur différents sites. Grâce aux fiches que l’on complète lors du débriefing de la plongée, nous avons conservé le souvenir des conditions de nos plongées.

plongée-gili-air

Notre première plongée se déroula au lieu-dit « Hand Roof ». Nous y avons vu, grâce à l’aide de notre instructeur : emperor angelfish, longfish bannerfish, star puffer, moorish fish et plusieurs tortues (green et hawksbill). La température de l’eau était de 28°C, pour une visibilité de 20 mètres.

La seconde plongée a été réalisée à Manta Point (dans une eau toujours à 28°C et une visibilité à 25 mètres). Nous y avons vu davantage de poissons que la veille : spotfin lionfish, spotted sweetlips, oriental sweetlips, spotted boxfish, panda butterflyfish, bullethead parrotfish.

Vu le nombre de sites de plongée qui entourent les îles Gili et les prix attractifs, il peut être conseillé d’y passer son PADI Open Water, le premier niveau de plongée. Obtenu au bout de quelques jours de formation seulement, ce brevet permet de plonger jusqu’à 18 mètres de profondeur.

Les autres activités à Gili

Faire de la plongée est une chouette activité à découvrir et à pratiquer aux îles Gili. A part les activités nautiques (kayak, standup paddle, …), il n’y a pas tellement grand-chose à faire sur les iles Gili, surtout qu’avec les marées, la baignade devient difficile à certains moments de la journée. C’est alors l’occasion de louer des vélos pour faire le tour de l’île. C’est ce que nous avons essayé mais que nous ne conseillons pas. Car si le chemin est praticable sur la façade Est de Gili Air, au Nord et à l’Ouest, là où l’île est nettement moins fréquentée, le sable empêche de rouler à vélo. Pour faire le tour de l’île, le mieux reste donc la marche.

Des bateaux-taxis assurent la liaison entre les trois îles de Gili. Ils permettent donc de découvrir l’ambiance des autres îles.

FROM TO PRICES TIME 1 TIME 2
Gili Air Gili Meno 35,000 IDR 8.30 AM 15.00 PM
Gili Air Gili Trawangan 40,000 IDR 8.30 AM 15.00 PM
Gili Meno Gili Trawangan 35,000 IDR 8.45 AM 15.15 PM
Gili Meno Gili Air 35,000 IDR 10.15 AM 16.15 PM
Gili Trawangan Gili Meno 35,000 IDR 9.30 AM 16.00 PM
Gili Trawangan Gili Air 40,000 IDR 9.30 AM 16.00 PM

Malgré nos 4 jours passés aux îles Gili, nous n’avons pas eu l’occasion de découvrir Gili Meno et Gili Trawangan. Il faut dire que nos plongées nous ont déjà bien occupés mais aussi que le temps passe vite lorsque l’on adopte le rythme insulaire !

Au soir, il ne faut absolument pas manquer de contempler le magnifique coucher de soleil du côté du Mirage Sunset Bar (au nord de l’île) ainsi que manger du poisson frais, attablé sur la plage à la lumière des bougies.

gili-air-indonésie

Les chambres du Manta Dive

Comme nous le disions plus haut, nous avons fait le choix de plonger avec le Manta Dive mais aussi d’y loger. L’hôtel existe depuis 2008 sur Gili Air et propose trois catégories de chambres : les Sasak rooms (les chambres en style traditionnel), les garden rooms et les Deluxe rooms. En 2015, le prix était de 700,000IDR par nuit pour une Sasak style room, 600,000IDR pune Garden rooms et 1,000,000IDR pour un bungalow Deluxe (petit-déjeuner compris et avec une réduction de 10% sur le séjour si au moins une plongée est effectuée). Depuis, les prix ont augmenté.

manta-dive-gili-air

Par manque de disponibilités, nous avons testé deux chambres différentes lors de notre séjour à Gili Air : la Sasak room et la Deluxe room. La Sasak room est une chambre mêlant le style traditionnel indonésien et le style contemporain, prolongée par une douche extérieure. Quant à la Deluxe room, elle est en style plus moderne et équipée d’un frigo en plus par rapport à la Sasak room. C’est du côté des Deluxe room (à l’arrière du restaurant The Waterfront où se prend le petit-déjeuner) que se situe la piscine de l’hôtel. Car du côté des chambres Sasak, la piscine ne sert qu’à l’initiation à la plongée.

Close