Cet été 2014, s’il y avait une destination qui était au cœur de toutes les attentions, c’était bien le Brésil. Et pour cause, le Brésil accueillait la Coupe du Monde de football. En d’autres mots, le pays du foot était l’hôte de la plus grande compétition de ce sport. Nous étions à Rio durant la Coupe du Monde. Nous avons vécu de l’intérieur l’ambiance survoltée lorsque les supporters de tous pays se sont croisés dans la rue et dans les lieux touristiques.

Rio durant la Coupe du Monde

Arrivés quelques jours avant le début de la compétition, nous avons assisté, au fil des jours, à l’affluence grandissante des fanatiques de football affichant haut leurs couleurs, au propre comme au figuré.

Instants de Coupe du Monde au Corcovado

Etant donné l’exiguïté de la plateforme du Corcovado, c’était littéralement la fureur au pied de celui-ci. Surtout quand une reproduction de la coupe circulait de mains en mains, chacun simulant la victoire finale de son équipe.

Rio durant la Coupe du Monde

Instants de Coupe du Monde au Pain de Sucre

Autre lieu incontournable de Rio, le Pain de Sucre était également propice à la rencontre d’autres supporters. L’ambiance y était toutefois moins enflammée qu’au Corcovado, l’effet de foule y étant moins prononcé. Cela n’empêchait pas pour autant d’afficher les couleurs de sa nation et de pronostiquer sur le futur podium de la compétition.

Rio durant la Coupe du Monde

Tout comme au Corcovado, la visite du Pain de Sucre a été l’occasion de se faire prendre en photo en compagnie de supporters étrangers.

Rio durant la Coupe du Monde

Souvenez-vous, l’Argentine a éliminé la Suisse en huitièmes de finale, ensuite la Belgique en quarts…

Et pendant ce temps, dans les rues de Rio

Dans les rues, c’étaient surtout les brésiliens que l’on entendait le plus. En particulier, de nombreux vendeurs ambulants étaient de sortie et revendaient divers objets aux couleurs du Brésil : des perruques loufoques aux parapluies, en passant par diverses trompettes, toutes plus bruyantes les unes que les autres. C’était à celui qui produirait le plus de décibels pour attirer le chaland.

Rio durant la Coupe du Monde

A ce jeu-là, les plus grands concurrents des brésiliens étaient sans conteste les argentins. Il faut dire qu’ils étaient presque à domicile. Venus par centaines de milliers, ils déferlaient dans la ville à bord de leurs camping-cars, le long de la plage de Copacabana. Et quand ils se mettaient à chanter en chœur leur « Vamos vamos Argentina », on en avait presque des frissons.

Rio durant la Coupe du Monde

Le jour J sur la plage de Copacabana

Jeudi 12 juin : tous les fans de football s’éaient donnés rendez-vous sur la plage de Copacabana. C’était en effet là qu’avait lieu le Fifa Fan Fest de Rio. Au programme, boutique et mascotte officielle, divertissements en tout genre mais surtout un joli mélange de maillots de toutes les couleurs et la retransmission du match d’ouverture. Deux écrans géants avaient été installés pour l’occasion sur la plage de Copacabana. Nous nous sommes frayés une place parmi les 20 000 personnes présentes pour l’occasion pour assister à la victoire du Brésil sur la Croatie. Comme les brésiliens qui ont enduré l’ouverture du score suite à un auto-goal, nous sommes également passés par diverses émotions durant ce match. Mais quel souvenir !

Rio durant la Coupe du Monde

Visiter Rio durant la Coupe du Monde a été un moment presque magique tant l’ambiance magnifiait la beauté des paysages de cette ville sans pareille.

Rio durant la Coupe du Monde

Close