Tyrolienne dans le Canyon del Colca

Adeptes de nouvelles découvertes et de sensations fortes, nous nous sommes essayés pour la première fois à la tyrolienne en… Amérique du Sud. C’est en effet dans la région du Canyon del Colca, et plus précisément dans la petite localité de Chivay, que Keren et son équipe se sont implantés pour faire découvrir leur passion.

Canyon del Colca

Par endroits profond de 3.400 mètres, le Canyon del Colca est le second canyon le plus profond au monde, devancé d’environ 150 mètres par le Canyon del Cotahuasi, voisin du premier. Avec de telles profondeurs, on l’ignore souvent mais le Canyon del Colca est en réalité deux fois plus profond que le célèbre Grand Canyon du Colorado. Marqué par une richesse historique et culturelle, le Canyon del Colca est le terrain de jeu favori des condors, qui utilisent les courants ascendants pour planer.

tyrolienne dans le canyon del colca

tyrolienne dans le canyon del colca

Comme les condors

C’est à environ 3,5 kilomètres du centre de Chivay, juste après les sources thermales de La Calera, que se situe le camp de base de Colca Zip-Lining. On rejoint l’endroit très facilement à pied, ce qui constitue d’ailleurs une sympathique balade, bien qu’il n’y ait d’autre chemin que la route pour y parvenir.

Nous nous y rendons à l’improviste, sans que cela ne pose de problème. Le matin est préférable car le vent se lève souvent l’après-midi, ce qui n’est pas idéal car il risque de freiner la descente. Keren est assistée ce jour-là de Luis. Elle nous explique qu’il y a trois possibilités de parcours. La première possibilité consiste simplement à faire un aller/retour au-dessus du Canyon (50S/.). La seconde reprend la première plus deux autres câbles plus longs. Nous optons pour cette formule intermédiaire qui consiste à effectuer 4 descentes en tyrolienne, pour 100 S/. par personne. La dernière possibilité reprend les 4 passages précédents plus deux autres plus hauts (150 S/.).

Après s’être équipés, c’est sur un petit câble d’essai que nous prenons la main sur les techniques à adopter. Rien de vraiment compliqué, il suffit de savoir où positionner correctement les mains ainsi que jauger les efforts que l’on doit fournir afin de freiner en douceur à l’arrivée (notion de « brake »). Après deux/trois passages sur cette première piste, nous voilà fin prêts à en démordre avec ces câbles d’aciers longs de plusieurs centaines de mètres.

tyrolienne dans le canyon del colca

Bien sur, ce n’est pas au-dessus de hauteurs de 3.400 mètres que l’on a la chance de pratiquer la tyrolienne. Néanmoins, on surplombe le canyon de quelques centaines de mètres et le cadre environnant est tout simplement exceptionnel.

Les deux premières tyroliennes permettent de se « mettre en jambe » car c’est surtout lors du troisième et quatrième passage que les sensations sont les plus fortes. Et pour cause, au troisième câble, on est muni d’un mini-parachute afin de nous freiner dans la descente tant celle-ci est rapide. Et lors du quatrième câble, Keren nous demande si nous nous sentons prêts à le descendre la tête à l’envers afin d’accentuer les sensations. Ni une ni deux, nous n’hésitons pas et franchissons notre dernier parcours la tête en bas et les mains flottant dans le vide.

tyrolienne dans le canyon del colca

Pourquoi nous le conseillons ?

Evidemment, pratiquer ce genre d’activité dans un endroit pareil est une chance qui ne se présente pas régulièrement. Outre cet aspect, nous avons été agréablement surpris par le professionnalisme de Colca Zip-Lining. C’est surtout dans leur attitude que cela se ressent. Et pour cause, on ressent par exemple l’attention que porte Keren à l’assimilation des techniques de base de la tyrolienne. De plus, c’est toujours avec deux membres de l’équipe que s’effectuent les descentes. Alors qu’une d’entre-elles descend en premier pour nous réceptionner à l’arrivée, l’autre s’assure que notre départ se fasse dans de bonnes conditions. Et les deux membres de l’équipe restent en contact permanent grâce à des talkie walkie.

tyrolienne dans le canyon del colca

Bref, pratiquer la tyrolienne dans le Canyon del Colca grâce à Colca Zip-Lining a été une véritable découverte s’intégrant parfaitement dans un séjour de quelques jours dans le Canyon del Colca. Et comme l’expression le consacre, après cet « effort », nous avons trouvé le « réconfort » dans l’après-midi dans les divers bains de la source thermale La Calera.

Close