Quatre grandes villes du tourisme américain

Lors de nos deux séjours aux Etats-Unis, nous avons eu l’occasion de visiter quatre grandes villes américaines. Bien que très différentes les unes des autres, chacune des grandes villes touristiques permet de vivre d’une façon ou d’une autre le rêve américain.

tourisme etats-unis

1. L’emblématique New-York

Visitée par plus de 11 millions de touristes étrangers chaque année, New York est la ville américaine qui accueille le plus grand nombre de touristes. Il faut dire qu’elle recèle des lieux mythiques qui font rêver les voyageurs : Times Square, Central Park, Empire State Building, la Statue de la Liberté, Brooklyn Bridge,… En faire la liste est quasi interminable. Chaque quartier, chaque monument est pratiquement une destination de voyage en soi.

tourisme etats-unistourisme etats-unis

Notre avis sur New-York : un voyage aux Etats-Unis ne peut pas s’envisager sans une visite de New York, qui est l’emblème des Etats-Unis. Pour avoir un premier aperçu de la ville, il faut idéalement compter une semaine sur place. La ville a facilement de quoi combler les goûts de chacun. Ainsi, les amoureux de monuments (qu’ils soient historiques ou non) ont l’embarras du choix : la Statue de la Liberté, l’Empire State Building, le Flatiron Building, le Top Of The Rock, le Chrysler Building, etc. Les personnes intéressées par les expositions peuvent se rendre à l’un des nombreux musées comme le MOMA ou le Metropolitan Musuem of Art. Les fans de cinéma sont ravis par la découvertes des quartiers mythiques de leurs séries préférées ou de passer à côté d’un tournage. Quant aux mordus de shopping, ils ont de quoi être comblés grâce, entre autres, au Macy’s ou au Century 21. Les amateurs de divertissement ou de sports y trouvent également leur compte en allant contempler une comédie musicale ou un match de basket, de baseball ou de hockey où l’ambiance y est survoltée.

New-York reflète aussi bien la démesure que la diversité américaine. Quoi que vous puissiez penser des mégapoles, vous ne pouvez donc pas être insensibles aux multiples facettes qu’offre cette ville ! Mais attention au portefeuille car toutes ces activités ainsi que le logement et la nourriture ont un coût qui fait vite grimper la note. Prévoyez donc un budget en conséquence !

2. Cap sur Los Angeles

Au même titre que New-York, Los Angeles est également l’une des villes les plus grandes et des les plus touristiques des Etats-Unis. S’étendant sur près de 100 kilomètres du Nord au Sud, Los Angeles présente des visages bien contrastés entre plages, quartiers chics, parcs d’attractions, etc. Jouissant d’un climat méditerranéen avec des hivers doux et des étés chauds, Los Angeles a l’avantage de pouvoir se visiter presque à tout moment de l’année.

tourisme etats-unistourisme etats-unis

Notre avis sur Los Angeles : on ne vient pas à Los Angeles pour découvrir la ville en tant que telle, comme on le fait par exemple pour New York mais davantage pour visiter certains haut-lieux célèbres.

Lorsque nous étions à Los Angeles, c’est à Santa Monica que nous avons déposé nos valises. Nous nous sommes directement sentis en Californie avec ses plages sorties tout droit de la série « Alerte à Malibu » où l’on y retrouve ses surfeurs, ses bodybuildeurs et ses habitants décontractés ! Loger à Santa Monica nous a semblé une bonne option pour s’imprégner de l’ambiance, même si l’hébergement y coûte assez cher. Nous avons pu nous balader le long de la plage et découvrir son Pier et la dévergondée Venice Beach.

Mais qui dit LA, dit stars de cinéma ! Nous sommes donc obligatoirement passés par le Walk of Fame où nos yeux sont restés braqués sur les dalles des trottoirs où se trouvaient des milliers d’étoiles ! Nous sommes également passés par le quartier de Beverly Hills à la recherche des maisons des stars mais ce n’est finalement pas là que vous aurez le plus de chance d’en croiser.

Nous ne pouvions pas non plus ne pas passer une journée à Universal Studio afin d’apercevoir l’envers des décors de cinéma, ce qui nous a bien amusé !

Même si LA reste une ville incontournable dans un périple de l’Ouest américain, on remarque bien que derrière les paillettes de cinéma qui nous ont fait rêver, se cache une réalité sociale difficile avec de nombreux sans abris, ce qui pour notre part, ne nous a pas laissé insensibles.

3. San Francisco, un petit coin d’Europe

Sans doute la plus européenne des villes américaines, San Francisco est également l’une des plus belles et des plus agréables des villes de la côte Ouest américaine. Si elle est symbolisée par ses rues en pente et le célèbre Golden Gate Bridge, elle vaut également la peine d’être visitée pour d’autres curiosités comme le Golden Gate Park ou la célèbre prison d’Alcatraz. Bien que San Francisco se visite relativement aisément à pied, quoi de mieux que de remonter le temps à bord du Cable Car pour parcourir la ville ?

tourisme etats-unistourisme etats-unis

Notre avis sur San Francisco : San Francisco est une ville fort agréable par l’ambiance décontractée qui y règne. Elle se décrirait comme très typique avec ses rues vallonnées dont la plus connue est la Lombard Street, son tramway (à essayer absolument !) et ses maisons si particulières que l’on peut par exemple admirer sur Alamo Square. L’autre élément typique de la ville est le Golden Gate Bridge qui est très impressionnant à voir ! Il est cependant important de le faire par beau temps pour avoir une bonne visibilité car dans le cas contraire vous risquez de ne pas voir grand-chose derrière les nuages. Une autre précaution à prendre est de réserver à l’avance les tickets pour la prison d’Alcatraz dont les places sont limitées. Pour notre part, nous avons trouvé la visite très intéressante et anecdotique. Il faut également profiter du passage par le port pour aller au Fisherman’s Wharf et plus spécifiquement au Pier 39, à la rencontre d’une colonie de phoques. On a bien aimé également la montée au Coit Tower qui offre une belle vue sur la ville de SF et sur l’ile d’Alcatraz.

SF est la ville par laquelle nous avons commencé notre périple dans l’ouest américain, ce qu’on n’a pas regretté car à l’image de la ville, nous avons commencé en douceur pour nous acclimater à toutes les diversités qu’offre l’Amérique.

4. Las Vegas, l’étonnante

Las Vegas, tout le monde la connait. En effet Las Vegas est la ville numéro 1 du jeu. Las Vegas se décompose en deux parties majeures. Downtown, la partie de la ville la plus calme notamment la rue Freemont où se situent les plus vieux casinos et le boulevard principal appelé le Strip où se trouvent les principales attractions de la ville.

tourisme etats-unistourisme etats-unis

Notre avis sur Las VegasLas Vegas s’intègre parfaitement dans l’organisation d’un circuit dans l’Ouest américain. Y faire étape permet de faire une cassure contrastée par rapport aux visites des nombreux parcs naturels que compte la région. S’arrêter deux ou trois jours à Las Vegas permet donc de profiter d’un certain confort hôtelier à un prix souvent raisonnable (vu l’offre surabondante de la ville) tout en découvrant l’animation perpétuelle qui règne dans la ville.

Le spectacle de Vegas se passe essentiellement à la tombée du jour avec le jeu de lumières qui éblouit le Strip. La visite des différents casinos prend une bonne partie de la soirée et vu que tout est fait pour vous inciter à jouer aux innombrables machines ou tables de jeux, est très facile d’y passer une bonne partie de la nuit. On a donc mieux compris pourquoi on parlait de la ville qui ne dort jamais !

Le jour est l’occasion de se détendre au bord de la piscine de l’hôtel ou, si vous disposez d’une voiture, en faisant du shopping dans l’un des outlets en périphérie de la ville.

N’ayant, au départ, pas d’intérêt particulier de passer par la ville du jeu, nous nous sommes pourtant laissés surprendre par la féerie et la démesure que peut offrir la ville de tous les péchés…

Close