Visiter Marrakech pour la première fois

Incontournable lors d’un premier voyage au Maroc, la ville de Marrakech peut aisément se visiter en 4 jours. Bien que la ville ne soit pas très grande en soi, l’image que l’on en a est celle d’un vaste labyrinthe. Et pour cause, sa médina est l’une des plus vastes du Maroc. Pour visiter Marrakech, nous avons essentiellement parcouru la ville à pied mais les bus sont également un bon moyen pour atteindre la ville nouvelle ou des quartiers plus décentrés de la médina.

koutoubia marrakech (2)

Jour 1 : la Médina

Pour une première immersion dans la ville rouge, rien de tel que de se plonger dans l’ambiance si particulière de la médina qui constitue le centre névralgique et le cœur historique de la ville de Marrakech.

La place Jemaa El-Fna

La place Jemaa El-Fna est incontournable lors d’un séjour à Marrakech. Surtout pour l’animation qui y règne mais aussi parce qu’elle constitue un bon point de repère dans la ville. Durant un séjour à Marrakech, on passe forcément à plusieurs reprises sur la place Jemaa El-Fna. On peut alors comparer les ambiances différentes entre la journée et la soirée. Tel un spectacle à ciel ouvert, la place Jemaa El-Fna offre à ses visiteurs une pièce en plusieurs actes. En journée, ce sont avant tout les charmeurs de serpents, tatoueuses au henné et montreurs d’animaux (singes) qui sont sur le devant de la scène. Bien sûr, les touristes que nous sommes sont interpellés sans cesse, ce qui parfois est un peu pesant. Plus tard dans la journée, quand le soleil entame sa descente sur l’horizon, on assiste tout d’abord à un ballet incessant de petites mains tirant d’imposantes carrioles chargées de tables et de bancs. La préparation pour le troisième et dernier acte se met alors en route. L’ambiance se met alors à chauffer, au propre comme au figuré, et les stands de gargotes se mettent en place à côté de diseurs de bonne aventure et conteurs d’histoire. Sans conteste, l’ambiance nocturne nous a davantage charmés. L’idéal est de prendre un verre sur l’une des terrasses en hauteur (attention : le prix à la carte des terrasses supérieures est plus élevé que celui affiché à l’entrée) pour contempler l’agitation de la place sous nos yeux. Ensuite, on s’immisce dans l’ambiance de la place et pourquoi ne pas y manger sur l’un des nombreux stands, dont les mérites sont vantés par des rabatteurs, souvent bien sympathiques, mais au discours bien huilé.

place jemaa el-fna marrakech

Medersa Ben Youssef

La médersa Ben Youssef (20 MAD) est située non loin de loin de la place Jemaa El-Fna, à l’entrée des souks. Nous avons été charmés par cette ancienne école coranique. La médersa fut durant plus de quatre siècles un foyer d’accueil pour les étudiants à qui diverses matières étaient enseignées, dont la théologie. Pour accueillir les étudiants non originaires de Marrakech, la médersa Ben Youssef était dotée de 132 chambres mais elle pouvait accueillir jusqu’à 900 étudiants.

merdersa ben youssef marrakech

L’architecture de la médersa Ben Youssef est semblable aux médersas que nous avons visitées à Fès et Meknes mais celle de Marrakech nous a semblé plus chaleureuse. Les voyageurs ont pris l’habitude de s’assoir sur les côtés de la cour intérieure à l’ombre, ce qu’on n’a pas manqué de faire pour bénéficier d’une petite pause « zen » dans cette ville trépidante.

La Koutoubia

Image forte du paysage marrakchi, il est impossible de manquer la mosquée de la Koutoubia lors d’un séjour à Marrakech. Visible aux quatre coins de Marrakech grâce à son minaret haut de 69 mètres, l’intérieur de la Koutoubia ne peut être visité. En revanche, la beauté de l’édifice, souvent considéré comme l’un des plus beaux d’Afrique du Nord, peut s’admirer sans modération. Deux points de vue semblent immanquables. Le premier est la perspective sur la Koutoubia offerte depuis la place Jemaa El-Fna. Le second point de vue sur la Koutoubia est celui que l’on peut avoir depuis le parc Lalla Hasna.

koutoubia marrakech

Jour 2 : la ville nouvelle et les jardins

Après une première découverte la partie historique de Marrakech, la deuxième journée d’un premier séjour à Marrakech peut être consacrée à la ville de nouvelle et à ses jardins. Contrastant avec les petites ruelles de la médina, la ville nouvelle est structurée par de grands boulevards ce qui fait qu’il est facile de s’y repérer. Le calme des jardins que la ville nouvelle abrite contraste également avec l’ambiance incessante de la médina. Si, mis à part les jardins Majorelle et le jardin de la Menara, la ville nouvelle n’a rien de véritablement exceptionnel à offrir, l’architecture de la gare ferroviaire et du théâtre royal valent néanmoins le coup d’œil.

Le jardin Majorelle

Le jardin Majorelle est certainement le plus joli et le plus connu des jardins marocains.

Il est tout à fait possible d’accéder à pied au jardin Majorelle. Pour cela, il faut sortir de la médina par la Bab Doukkala, en face de laquelle se situe la gare routière CTM. Le jardin Majorelle se trouve alors à un pâté de maison, que l’on atteint en empruntant le boulevard Allal Al Fassi. Aux abords de la gare routière, les sollicitations pour nous y emmener existent. Il vaut mieux ne pas s’y fier mais plutôt demander l’aide éventuelle des passants car ils sont toujours prêts à indiquer la direction.

Une fois arrivés au jardin Majorelle (70 MAD), on découvre un véritable havre de paix par rapport au tumulte de la ville. Abritant près de 300 espères botaniques, le jardin Majorelle porte le nom du peintre français a qui il aura fallu près de 40 ans pour créer ce petit oasis.

jardin majorelle marrakech

La visite du jardin Majorelle est agréable. On y déambule à l’ombre d’arbres exotiques, on découvre une variété insoupçonnée de plantes et de cactus. Mais surtout, on est plongé dans un monde dominé par une couleur qui fait la renommée du jardin, le bleu Majorelle.

Le jardin Majorelle abrite également le musée berbère (30 MAD).

Le jardin Menara

Situé en périphérie de Marrakech, il faut compter environ 45 minutes de marche depuis la place Jemaa El Fna pour atteindre le jardin Menara. Nous l’avons fait pour le trajet aller sous un soleil de plomb et avons décidé au retour de rentrer en bus. Au cœur de cette oliveraie se trouve un grand bassin d’eau au pied d’un pavillon qui sert de réservoir pour irriguer les cultures. Par temps clair, on peut apercevoir au loin les montages du Haut Atlas. L’accès au jardin Menara est gratuit.

jardin menara marrakech

Jour 3 : les souks

Après une première journée à s’être imprégné de l’ambiance de la médina et une seconde passée loin de son tumulte, cette troisième journée est consacrée à la découverte du poumon de Marrakech : ses souks. Avant d’entamer cette expérience, un passage par l’Ensemble Artisanal peut être un bon point de départ afin d’avoir un aperçu de l’artisanat marocain et de la valeur de celui-ci.

L’ensemble artisanal de Marrakech

Depuis 1975, une trentaine de coopératives ou d’artisans sont regroupés dans cet ensemble initié par le gouvernement marocain. L’avantage est que l’on y découvre dans un lieu unique la diversité de l’artisanat marocain et la production des ferblantiers, des menuisiers, des artistes de la bijouterie orientale, des tisserands, etc. Tous sont diplômés d’Etat, ce qui est une garantie de qualité.

Second avantage de l’ensemble artisanal de Marrakech : les prix sont affichés ! L’ensemble artisanal offre donc l’avantage de donner des repères de tarif, précieuse donnée pour ensuite partir à l’assaut des souks de Marrakech, où les couleurs et le folklore sont beaucoup plus prenants qu’à l’ensemble artisanal.

ensemble artisanal marrakech

L’ensemble artisanal de Marrakech se situe sur l’avenue Mohammed V, en face du Cyber Parc Moulay Abdesslam (un petit parc dans lequel on trouve des bornes PC-Internet).

Les souks de Marrakech

Une balade dans les souks est évidemment une activité incontournable d’un séjour à Marrakech ! Les souks de Marrakech représentent plusieurs milliers d’artisans d’une vingtaine de corporations. En passant du souk des babouches, au souk des épices, par le souk des tapis, les souks de Marrakech sont un véritable labyrinthe dont le but est de se perdre pour n’avancer qu’au rythme des senteurs, des couleurs et des bruits!

souks marrakech

Aux abords de la place Jemaa El-Fna, les boutiques n’ont plus grand chose d’artisanal. Mais lorsque l’on arpente les ruelles plus décentrées, on peut encore apercevoir des artisans à l’oeuvre.  Les souks de Marrakech souffrent d’une réputation un peu négative mais lors de notre séjour, nous n’avons pas trouvé les commerçants trop « harcelants », ce qui nous a permis de trouver ce moment agréable. Bien entendu, la notoriété touristique des souks de Marrakech est telle que si l’on voyage à travers le Maroc, c’est dans les souks des autres villes qu’il est plus intéressant de faire des achats.

souks de marrakech

Profiter du confort de son riad

Après une balade dans les souks, rien de tel que de profiter du confort de son riad. Car le confort qu’offrent certains hébergements au Maroc fait partie des petits « plus » de cette destination. Lors de notre séjour à Marrakech, nous avions choisi le riad Shama. Doté d’une jolie piscine dans sa cour centrale et d’une très belle terrasse solarium, il aurait été dommage de ne pas en profiter, d’autant que le personnel est aux petits soins pour sa clientèle puisque nous nous voyions proposer un jus de fruit lors de nos moments de détente au bord de la piscine. Nous avons également pu bénéficier d’un massage gratuit de 30 minutes.

Riad Shama Marrakech (3)

Jour 4 : le sud de la Medina

Pour cette dernière journée à visiter Marrakech pour la première fois, direction le sud de la médina qui regroupe notamment plusieurs palais.

Le palais de la Bahia

Le palais de la Bahia est l’un des plus vastes de Marrakech puisqu’il est composé de 150 pièces. Seule une partie d’entre-elles est accessible au public. Nous n’avons pas fait appel à un guide, ce qui nous a peut-être un peu manqué pour mieux comprendre l’histoire des lieux. Nous avons pu toutefois admirer la riche décoration de ce palais, faite notamment de sculptures et de peintures sur bois.

palais de la bahia marrakech

Entrée : 10 MAD

Le Mellah

En sortant du palais de la Bahia, on pénètre dans le quartier du Mellah. Le Mellah désigne le quartier où habitaient les résidents juifs de la ville. Ce quartier est animé par de nombreux commerçants. Trois souks couverts se tiennent quotidiennement dans le Mellah : le souk aux épices, le souk aux vêtements et aux tissus et le souk aux bijoux. Les souks sont actuellement en cours de rénovation (septembre 2015).

mellah marrakech

La place des Ferblantiers

La place des Ferblantiers doit son nom aux ateliers de ferblanterie, l’artisanat d’outils en fer blanc, qui y sont installés depuis des siècles. Tout comme les souks du Mellah, la place des Ferblantiers était l’oeuvre de travaux de modernisation lors de notre séjour à Marrakech (septembre 2015). La place des Ferblantiers est au centre des palais de la Bahia et El Badi. Ce dernier est accessible en quittant la place par sa porte arrière et en longeant les remparts vers la droite.

place des ferblantiers marrakech

Le palais El Badi

Non loin du palais de Bahia, le palais El Badi accueille aujourd’hui de grands événements comme le festival « Marrakech du rire » organisé par Jamel Debouze. Autrefois,  le palais El Badi avait pour principale vocation d’héberger des cérémonies et fêtes royales. Avec ses hauts murs au-dessus desquels nichent des cigognes et ses jardins plantés d’orangers, le palais El Badi impressionne surtout par sa taille (on pouvait y dénombrer à l’époque quelques 360 pièces).

palais el badi marrakech (1)

Accès : 20 MAD

Les tombeaux saadiens

En repartant du Palais El Badi, nous avons emprunté les petites ruelles qui, par une certaine intuition, nous ont conduites jusqu’aux tombeaux saadiens. Cette visite a été plutôt rapide car le site est petit et il n’y avait pas grand monde. Le mausolée regroupe une soixantaine de Saadiens issus d’une dynastie arabe. Le monument est composé de trois salles funéraires, dont la plus imposante est celle des douze colonnes.

tombeaux saadiens marrakech

Prix : 10 MAD

Notre avis sur Marrakech

Marrakech est LA destination du Maroc et cela se ressent. Souvent confondue comme étant la capitale du royaume, Marrakech est devenue au fil du temps une destination touristique de premier ordre. S’y côtoient voyageurs indépendants et vacanciers en hôtels club. Si Marrakech offre à ses visiteurs un riche patrimoine culturel et historique, l’ambiance y est vraiment différente du reste de ce que nous avons pu voir au Maroc. Il n’empêche qu’on ne peut visiter le Maroc sans au moins découvrir une fois la ville de Marrakech.

Nous avions entendu beaucoup de critiques sur Marrakech, ce qui fait que nous avions quand même une certaine appréhension en arrivant à notre dernière étape du Maroc. Peu importe les critiques émises sur Marrakech, c’est pour nous une ville incontournable au Maroc qui mérite amplement quelques jours de visites. Malgré son flot de voyageurs, nous avons trouvé que la ville conserve du charme et une certaine ambiance locale. Nous avons également rencontré de sympathiques habitants qui nous ont laissés un agréable souvenir. Par contre, le Maroc ne se limite pas à Marrakech et cela vaut vraiment la peine de découvrir les nombreuses facettes que ce magnifique pays a à offrir !

Close