Voyager en bus en toute tranquillité

La lecture sur les forums de récits malheureux laisse bien souvent planer des inquiétudes sur les voyages en bus, en particulier lorsque ceux-ci se font de nuit. Il existe pourtant quelques astuces pour réduire les risques de tout problème et voyager en toute tranquillité.Voyager en bus constitue souvent un mode de transport auquel on ne peut échapper lorsque l’on voyage dans des pays où les distances sont importantes. Si nous n’avons aucun contrôle sur les ennuis mécaniques, en matière de sécurité, quelques règles peuvent éviter que le voyage ne soit gâché. N’oublions pas qu’en bus, les vols peuvent s’effectuer tant dans la soute qu’en cabine.

voyager en bus

A adopter en cabine

  •  Si vous désirez avoir un œil sur ce qui se passe à l’extérieur lorsque vous voyagez en bus, en particulier aux arrêts intermédiaires, privilégiez les places sur les rangées de droite du bus (à gauche quand vous monter dedans). En effet, c’est bien souvent de ce côté que la soute se trouve. Pour avoir une visibilité maximale, rien ne sert de se mettre pile au milieu du bus car lorsque la soute est ouverte, la portière s’ouvrant en se levant, vous ne verrez plus grand chose.
  • Mettez vos documents importants (passeports & cartes d’identité, cartes de crédit et de banque ainsi que votre argent liquide) dans une pochette plate. Il en existe de deux sortes : soit ventrale comme une banane, soit une qui s’accroche au cou. L’idéal si vous voyagez à deux est que chacun ait une pochette contenant son passeport et la carte d’identité de l’autre. Ainsi, en cas de vol de l’une des deux, les tracas administratifs seront restreints. Par ailleurs, nous conseillons également d’y mettre, le temps du voyage, la carte mémoire contenant tous ses souvenirs de voyage.
  • Pour les petits sacs dans le bus : y mettre tout le reste des objets de valeur (lecteur mp3, appareil photo, …). Pour éviter qu’il ne soit ouvert durant le trajet, mettez un petit cadenas ou la housse de pluie. Par ailleurs, il est plus sûr de le tenir soit sur ses genoux, soit à ses pieds. En tout cas, ne jamais le mettre dans les compartiments au-dessus des sièges. Lorsque vous dormez et que votre sac est par terre, pensez à mettre vos jambes dans les bretelles du sac-à-dos.

Pour les bagages en soute

  • L’idéal est que la valise soit verrouillée. Lorsque l’on voyage en sac-à-dos, il n’est malheureusement pas souvent possible d’y apposer un cadenas. Une solution peut consister à mettre la housse de pluie du sac. Ce sera déjà un premier frein. Il existe aussi des filets qui permettent d’enrouler le sac-à-dos et de le verrouiller. Bien que cela puisse être un bon rempart au vol, il alourdit vos bagages et est une solution relativement « radicale ». Il existe des housses (Décathlon – 20 EUR) pour protéger les sac-à-dos (jusqu’à environ 80 L). Mais surtout, il se verrouille avec un petit cadenas.

voyager en bus

Close