10 choses à faire à Gozo

Gozo n’a rien envier à sa grande sœur Malte car elle offre de belles surprises malgré ses 67 km². Il est donc facile de s’orienter vers les différentes attractions. Nous avons sélectionné selon nous les 10 meilleures choses à faire à Gozo, que nous allons détailler dans cet article avec nos conseils.

Vu que l’île est très petite, on y retrouve un côté assez authentique et familial que nous affectionnons tant. La principale caractéristique insulaire est également que nous sommes essentiellement tournés vers la mer. De ce côté, Gozo offre de magnifiques paysages côtiers à découvrir. Après quoi, vous ne douterez plus d’intégrer cette étape lors d’un séjour à Malte ! 

Blue Lagoon

Entre Malte et Gozo se cache une pépite bien préservée des regards qui scrutent l’horizon à bord du ferry qui assure la liaison entre les deux îles. Cette pépite est le Blue Lagoon de Comino. On y a accède depuis le port de Gozo par un petit bateau en une dizaine de minutes. Hors-saison et profitant du premier départ de la journée (11h00), nous avons la chance de profiter des lieux dans une sérénité apaisante. Le Blue Lagoon offre un dégradé de couleurs bleues absolument superbes. 

Nos conseils : Pour trouver facilement un endroit où garer la voiture, il faut aller jusqu’au fond du port, en longeant les quais d’embarcations. Mais les bureaux où acheter les tickets pour Comino se trouvent en face du terminal passager des ferries. Lors de notre passage, les prestataires étaient très réduits. Seul un bureau de services touristiques (qu’on ne peut pas manquer) ainsi qu’un kiosque mobile offraient la possibilité de se rendre à Comino. 

Il existe deux options : la première est un aller/retour entre Gozo et Comino (10€ /pers). La seconde inclut un passage par diverses grottes avant de rentrer sur Gozo (15€/pers). 

Le retour vers Gozo s’effectue à heure fixe. Hors-saison, il y avait deux retours possibles (13h15 et 14h15). L’offre fluctue en fonction de la saison.

Azure Window

L’Azure Window est l’un de nos coups de cœur de notre voyage de 5 jours à Malte. Cette arche naturelle formée par l’érosion dans la roche calcaire des falaises de l’Ouest de Gozo faisait partie du patrimoine naturel de Malte. Malheureusement, nous devons en parler au passé. Si nous avons eu la chance de la contempler, deux jours après notre passage sur place, l’arche s’est effondrée suite à une violente tempête. Certes, cela faisait près de 10 ans que les maltais savaient qu’un tel jour arriverait mais nous ne nous doutions pas un seul instant que cela allait être imminent. Lors de notre visite, nous nous interrogions d’ailleurs sur sa durée de vie, nous remémorant l’histoire de la Catedral de Paracas lors de notre voyage au Pérou.

Nos conseils : l’accès à l’Azure Window est entièrement gratuit. Sur le parking du site, un « gardien » réclame une pièce. Mais quelques dizaines de mètres en amont du parking officiel, un autre parking permet de laisser gratuitement sa voiture.

Salines de Gbajjar 

Au nord de Gozo, les salines de Marasalforn sont à la fois un curieux mais aussi joli paysage côtier s’étendant sur presque 3 kilomètres à l’Ouest de Marsalforn. D’origine romaine probablement, la récolte du sel a lieu de nos jours à la période estivale, quand l’évaporation de l’eau de mer dégage le sel. Celui-ci est alors stocké dans de petits entrepôts creusés dans la roche que l’on peut apercevoir de l’autre côté de la route.

Nos conseils : Nous avons trouvé la partie des salines beaucoup plus jolie aux abords de Marsalforn. Les salines y ont un aspect plus « naturel ».

Wied il Ghasri

Au bout d’un chemin de terre caillouteux, où deux voitures ne se croisent pas, se dresse l’un des lieux naturels les plus jolis de Gozo, le Wied il Ghasri. Il s’agit d’une minuscule crique encaissée entre de hautes falaises, qu’il est impossible d’imaginer lorsque l’on sort de la voiture. 

Nos conseils : du fait de l’encaissement du Wied il Ghasri, il vaut mieux s’y rendre en début d’après-midi quand le soleil est à son zénith.

La Citadelle de Gozo

Dénommée également Castello, la Citadelle de Gozo est un ensemble de fortifications qui domine la capitale de Gozo, Rabat (appelée également Victoria). L’intérieur de l’enceinte abrite plusieurs musées ainsi que la cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption. La Citadelle vient de bénéficier de très belles rénovations. Après la visite de la Citadelle, il faut également se balader dans les ruelles de Rabat et descendre jusqu’aux jardins Rundle.

Nos conseils : Depuis le sommet de la Citadelle, la vue sur Gozo est à 360°. A l’inverse, quelle que soit la route que l’on emprunte sur Gozo, on jouit très souvent d’une vue sur la Citadelle de Victoria. Dominant littéralement l’île, ces points de vue sur la Citadelle sont assez impressionnants. 

Eglise Ta’Pinu

L’église Ta’Pinu n’est qu’une des nombreuses églises que l’on peut voir à Gozo. Ta’Pinu est sans doute l’une des plus connues de par sa fonction de haut-lieu de pèlerinage. De nombreux miracles y auraient été enregistrés.

Nos conseils : L’archipel de Malte à une longueur d’avance en matière de Smart Cities. A cet égard, il est possible de faire une visite guidée de l’église Ta’Pinu en se connectant au réseau Wifi de l’église et bénéficier d’un tour virtuel.

Ramla Bay

Ramla Bay, ou la plage de sable rouge, est l’une des rares plages de sable fin de l’archipel maltais. Au milieu de la plage se dresse curieusement la statue de la Vierge à l’Enfant. La Ramlay Bay abrite également la grotte Calypso. Selon la légende, la grotte serait celle où Ulysse aurait été retenu pendant sept ans comme « prisonnier d’amour » par Calypso.

Nos conseils : La plus belle vue sur la Ramla Bay s’obsèrve depuis le parking affiché pour la grotte Calypso. En réalité, ce parking permet d’atteindre la Ramlay Bay (il existe aussi un vaste parking au pied de la Ramlay Bay). Quant à la grotte Calypso, elle est observable à l’extrémité de la plage, au sommet de la falaise. Des panneaux indiquent qu’il n’est plus possible de pénétrer à l’intérieur à cause de mouvements géologiques.

San Blas Bay

Avec un sable de couleur ocre comme celui de Ramla Bay, San Blas Bay est une autre petite crique charmante de Gozo. Plus petite que Ramla Bay, San Blas Bay est sans doute encore plus sauvage et naturelle.

Nos conseils : Le chemin qui mène à San Blas Bay est très abrupt. Il est plus facile de se garer à la sortie du village, proche de l’arrêt de bus et de descendre à pied vers San Blas. Le chemin longe des plantations de figuiers et de citronniers. 

Xlendi Bay

Xlendi est un village balnéaire situé au sud de Gozo. Il est avant tout connu pour la baie dessinée par les falaises qui l’entourent. Une balade  (que nous n’avons pas faite à cause d’une météo capricieuse) permet de rejoindre la Xlendi Tower au pied de laquelle on trouve des salines. 

Nos conseils : Nous n’avons pas de réels conseils à donner sur Xlendi étant donné notre bref passage dans la localité. Parait-il que Xlendi est un bon spot de snorkeling en été mais aussi réputée pour quelques bonnes tables afin de goûter des produits de la mer.

Mgarr Harbour

Porte d’entrée de Gozo, le port de Mgarr accueille les ferries qui font la traversée entre Malte et Gozo. La vue depuis le ferry en arrivant sur le port est absolument charmante car le port est dominé par des églises. Même à terre, se balader sur le front de mer est appréciable.

Nos conseils : Seule la compagnie Gozo Channel assure les liaisons entre Malte et Gozo. La traversée dure environ 25 minutes. C’est au trajet du retour (vers Malte) que l’on paie pour les deux traversées.

Si Gozo semblait se résumer à l’Azure Window, l’île recèle de nombreuses beautés naturelles ou historiques. Bien que la perte de l’Azure Window soit triste pour l’archipel, elle pourrait être une opportunité pour mettre davantage sous la lumière les autres pépites dont Gozo regorge. Quel que soit le temps qu’on lui consacre, Gozo ne doit en tout cas par être évincée lors d’un séjour à Malte.

Close