La douceur de Port Barton

Lorsqu’on prononce son nom, Port Barton résonne comme une destination pas très lointaine. On pourrait en effet presque confondre Port Barton avec un petit village de la côte française. Pourtant, Port Barton a certainement été l’étape la plus dépaysante de notre voyage aux Philippines. Certes, le lieu est connu de la plupart des touristes qui se rendent aux Philippines et a fortiori sur Palawan. Mais certains renoncent encore à s’y rendre à cause des difficultés d’accès. Car c’est bien la pauvreté des infrastructures qui caractérise Port Barton. Mais c’est aussi ce qui lui confère un charme qu’on a beaucoup aimé !

port-barton-6

Port Barton, coincé entre la forêt dense d’une part et la mer d’autre part, est un petit village qui se résume à une rue principale, une école et bien évidemment un terrain de basket (le basket est le sport favori des philippins). Ici, pas de route bitumée, pas ou quasi pas de voitures, un bus de temps à autre et une vie tournée vers la mer.

port-barton

port-barton-11

Comme dans beaucoup d’endroits aux Philippines, c’est en prenant le large que l’on en prend plein les yeux. A Port Barton, 4 tours de island hopping sont proposés. Quelle que soit l’agence, le programme et les tarifs (700 pesos avec le lunch inclus) sont identiques. On a le choix entre le tour A, B, C ou D.

Tour A : Twin Reef, Wide Reef, Exotic Island, German Island

Tour B : Aquarium, Marine Sanctuary, Exotic Island, Paradise Island

Tour C : German Island, Exotic Island, Paradise Island

Tour D : Twin Reef, Fantastic Reef, Bigaho Falls

A un petit comptoir situé sur la plage et juste à côté de notre hôtel, on a réservé pour le lendemain de notre arrivée le tour A qui propose un bon compromis entre spots de snorkeling et plages idylliques. Le départ est fixé à 9h pour environ 7 heures d’excursion. Au petit matin, nous avons l’heureuse surprise de découvrir que nous serons seuls à bord.

Après une dizaine de minutes de navigation, nous faisons halte au premier spot de snorkeling. Nous pouvons y observer coraux et poissons. Ce sont surtout quelques poissons clowns qui nous amuseront.

Un peu plus loin, notre boatman fait arrêt à un second spot de snorkeling où les eaux y sont plus profondes, avant de rejoindre Exotic Island. C’est à cet endroit que nous prendrons notre lunch, composé de poisson grillé bien évidemment. Avec une couleur de l’eau se déclinant du translucide au turquoise et une plage de sable blanc, Exotic Island porte très bien son nom. Nous y restons un temps certain, complètement déconnectés de toute notion temporelle. 

port-barton-12

port-barton-2

port-barton-3

port-barton-4

Notre tour s’achève par German Island. A quelques encablures de Exotic Island, German Island est l’endroit parfait pour se prélasser dans les hamacs accrochés entre les palmiers. L’île est également réputée pour la présence de tortues à proximité du rivage. Nous n’en croiserons malheureusement pas car le moment le plus propice pour les apercevoir est le petit matin… C’est d’ailleurs notre regret lors du tour car si on l’avait su, on aurait demandé à notre guide de commencer la journée par cet endroit. Nous avons entendu beaucoup de voyageurs avoir la chance d’en apercevoir et nous avons donc été déçus de ne pas en rencontrer.

port-barton-1

Outre cette excursion en mer, nous avons également profité de la page de Port Barton et surtout de la tranquillité de son village. Nous nous y sommes promenés autant que possible, même si le village n’est pas grand et qu’il n’y ait en soit rien de particulier à voir. 

port-barton-14

port-barton-8

Bref, nous avons été conquis par la sérénité des lieux. Port Barton est un petit village bien sympathique que l’on recommande vivement avant que le tourisme ne se développe de trop.

Infos pratiques

Comment se rendre à Port Barton : il existe un bon nombre de minibus qui assurent les liaisons entre El Nido et Port Barton. Venant de Roxas après notre séjour sur Modessa Island, nous avons pris un jeepney pour rejoindre la destination de Port Barton (150 pesos / personne).

Port Barton est également bien desservie avec Puerto Princesa par des services de van ou de bus (350 pesos / personne). Vers Puerto, les horaires s’étendent grosso modo de 6 heures du matin à 16 heures. Il vaut mieux vérifier et se faire confirmer les horaires sur place.

Où dormir : nous avons séjourné au Deep Moon Resort. A la réservation, il était possible de choisir le type de chambre que l’on souhaitait. Nous avions donc opté pour le type WF4 (1600 pesos / nuit). Arrivés sur place, outre l’accueil désintéressé, nous avons eu la fâcheuse expérience de ne pas recevoir la chambre réservée. Après un check-in lent et confus, nous nous sommes vus attribués la suite matrimoniale pour la première nuit et une chambre de catégorie inférieure pour la seconde nuit.

port-barton-7

Close