Itinéraire gourmand dans plusieurs gelaterias de Rome

Tout séjour en Italie, et donc à Rome, doit être ponctué d’haltes gourmandes dans une gelateria. Nous en avons testé quatre.

Gelateria Valentino

Après la cohue de la fontaine de Trevi, un remontant s’impose. Alors pourquoi pas cette gelateria située à quelques pas de là et qui connait un succès non négligeable ? Pourtant, si les glaces sont bonnes, l’accueil pas désagréable, quelque chose fait que nous n’accrochons pas plus que cela : l’impression d’une sympathie calculée pour accroitre la notoriété de la gelateria. Néanmoins, cet endroit est largement à préférer par rapport aux autres glaciers ultra-touristiques du coin.

Gelarmony

Autre quartier, autre ambiance. Gelarmony se trouve en effet à quelques encablures de la Cité du Vatican. Pour vous y rendre, descendez plutôt à la station de métro Lepanto (Via Marcantonio Colonna 34). Dans cette gelateria, vous devrez choisir entre glaces ou granités siciliens. Bref, le choix est compliqué mais on ne s’en plaindra pas. Et même si l’accueil n’est pas des plus enjoués, on a pourtant bien aimé cet endroit qui propose quelques places assises (ce qui est toujours pratique lorsqu’on est dans le coin et qu’il pleut à verse).

Il Gelato di San Crispino

Tout comme Valentino, cette gelateria se situe dans le quartier de Trevi, Via della Panatteria 42. N’hésitez pas à demander car l’endroit n’est pas des plus faciles à trouver avec une devanture ultra discrète et surtout les numéros de rues qui vous font tourner en rond quelques minutes. Une fois trouvée, il vous faudra traverser un petit patio pour réellement entrer dans la boutique où s’alignent des dizaines de parfums sous cloche (tels que miel, basilic, armagnac, …). Ici, pas le choix entre pots ou cornets. Uniquement des pots car il paraitrait que les cornets dénatureraient le goût de la glace.

A nouveau, la réputation nous semble surfaite au regard de l’accueil (totalement impersonnel : le client suivant est déjà servi alors qu’on n’a même pas fini de payer), du prix (bien plus cher pour des portions rationnées), et du goût (c’est bon mais pas transcendant).

Gelateria II Dolce Sorriso

Située Via Arenula 47 sur le parcours du Tram n°8, à mi-chemin entre le Panthéon et le Pont Garibaldi menant au quartier de Trastevere, cette petite gelateria aux couleurs vives réserve de bonnes surprises. La première d’entre elles est très certainement l’accueil. A peine à l’intérieur que l’on vous propose de goûter de nombreux parfums pour vous aider dans votre choix (ou pas finalement par des saveurs toutes meilleures les unes que les autres). De quoi déjà se régaler avant même d’avoir acheté sa glace.

Ensuite, la variété des goûts, des classiques aux plus originaux permettra de trouver la composition de son choix (à ce propos, petit coup de coeur pour le parfum fragola).

Enfin, le prix est très abordable pour cette gelateria de quartier qui n’a rien de touristique.

Seul petit bémol pour ceux qui voudront profiter la dégustation de leur glace pour se reposer : la boutique ne dispose que de quelques places assises.

Conclusion

Vous aurez compris que notre coup de cœur est allé pour la gelateria Il Dolce Sorriso. Mais comme le dit très bien l’adage, les goûts et les couleurs, cela ne se discute pas. En plus, avec plusieurs centaines de gelaterias à Rome, c’est certain que vous y trouverez votre bonheur. On en trouve effectivement pratiquement à chaque coin de rue. Il ne faut pas donc pas hésiter à pousser la porte d’une gelateria sur base de son instinct.

Close